Actu

En Chine, des lycéens vont pouvoir payer avec le yuan numérique

01 juin 2022
Par Kesso Diallo
La Chine teste sa monnaie numérique dans une école.
La Chine teste sa monnaie numérique dans une école. ©RHJPhtotos / Shutterstock

Le pays teste sa monnaie virtuelle dans une école de la province de Hainan, permettant aux élèves de l’utiliser à l’aide d’un petit appareil dédié.

Le yuan numérique (e-CNY) fait son entrée dans le milieu scolaire. Émise par la banque centrale chinoise, il va faire l’objet d’une expérimentation au sein de l’école Hainan Luxun situé dans le sud du pays selon le South China Morning Post. Les élèves de cet établissement vont être en mesure de tester cette monnaie numérique grâce à un petit téléphone portable mis à leur disposition. Conçu par la Banque industrielle et commerciale de Chine et des sociétés de télécommunications, il va leur permettre de payer dans certains magasins désignés parmi les 116 800 boutiques acceptant l’e-CNY dans la province de Hainan depuis février. Ils pourront également se servir de l’appareil pour passer des appels.

Bien que l’école couvre les classes de la primaire à la terminale, seuls les lycéens seront en mesure d’utiliser le téléphone portable. Le ministère de l’Éducation chinois interdit en effet les smartphones en primaire et au collège. Le but de ce projet est de satisfaire les besoins de communication des parents et des élèves, mais aussi de « répondre aux problèmes de consommation quotidienne et de sécurité des déplacements des élèves », d’après la chaîne de télévision publique CCTV.  

Un test surveillé par les parents

Malgré les fonctionnalités disponibles avec le téléphone portable, des limites pourront être imposées par les parents avec l’application e-CNY. Largement accessible au public depuis janvier, ce portefeuille virtuel permet aux Chinois de tester la monnaie numérique de banque centrale (MNBC). Avant cela, il était uniquement possible de le télécharger via des liens privés. Avec cette application, les parents auront la possibilité de recharger les portefeuilles électroniques de leurs enfants et d’accéder à leurs historiques de consommation grâce à une carte SIM spéciale. Ils pourront aussi géolocaliser leurs enfants avec le suivi de localisation activable via le GPS.

Les parents seront par ailleurs en mesure de choisir les numéros de téléphone pouvant joindre l’appareil. Outre les coordonnées de trois membres de confiance de la famille, 20 autres numéros pourront être ajoutés. Ce nombre limité de contacts a été décidé pour « éviter le harcèlement des appels inconnus ».

En plus de l’essai au sein de cette école, l’e-CNY est actuellement testé dans plusieurs villes chinoises comme Shanghai, Shenzhen et Chengdu. Ayant commencé à tester sa MNBC en 2020, la Chine prévoit d’étendre les expérimentations à d’autres villes cette année, mais elle n’a pas encore de date pour un lancement national du yuan numérique.

À lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste