Actu, Critique

Multitude de Stromae : une solitude un peu terne

07 mars 2022
Par Sophie Benard
Multitude de Stromae : une solitude un peu terne
©TDR

Stromae prouve avec Multitude qu’il n’a rien perdu de son inimitable style, mais ne parvient malheureusement pas à surprendre.

En 2013, l’album Racine carrée faisait tomber le monde entier sous le charme de Stromae – et battait tous les records : 4 millions d’exemplaires écoulés, 6,5 milliards de lectures en streaming, d’innombrables récompenses (NRJ et MTV Awards, Victoires de la Musique, etc.). En quelques mois, l’artiste se produit sur plus de 209 scènes à travers le monde. Alors que le rythme de cette tournée s’intensifie, que la pression du succès pèse de plus en plus lourd sur ses épaules, Stromae interrompt brutalement sa carrière. Il évoque un burn out et ne prévoit pas de date de retour : certains craignent alors que l’artiste renonce définitivement à la musique. Mais le 15 octobre dernier, Stromae dévoilait enfin un nouveau titre, Santé ; et par cette chanson dédiée aux « petites mains » que sont les serveuses, vendeurs et femmes de ménage, il annonçait la sortie à venir de son nouvel album.

Fidèle – peut-être un peu trop – à la formule qui a fait son succès, Stromae décline les sujets difficiles sur des rythmes dansants. Multitude parcourt ainsi les thèmes de la maladie (Invaincu), des inégalités sociales (Santé, Riez), des amours malheureuses (La solassitude, Pas vraiment, Mon amour), du baby blues (C’est que du bonheur), de la résistance au féminisme (Déclaration), de la dépression (L’enfer, Mauvaise journée), ou encore du travail du sexe (Fils de joie). Volontairement éclectique, Stromae a été puiser son inspiration et ses sonorités dans de nombreux styles musicaux, de la pop à la funk en passant par les musiques latines. Les deux titres qui clôturent l’album, Mauvaise journée et Bonne journée, ont été co-écrit avec Orelsan – comme une suite à la collaboration des deux artistes sur l’album La fête est finie (2017) d’Orelsan, dans La pluie.

Encore une bonne journée de merde
Comme une journée de confinement
Comme une journée d’anniversaire passée la barre des trente-cinq ans
Franchement à quoi ça sert ?

Stromae
Mauvaise journée

Attendu depuis neuf ans et disponible depuis vendredi, Multitude témoigne ainsi d’une plume aussi aiguisée qu’auparavant et donne à entendre des rythmes et des arrangements plus travaillés que jamais. Album polarisé par la question de la solitude – en dépit de son titre qui évoque le contraire – Multitude est déjà encensé par la critique. Force est de constater, pourtant, que le superbe élan des premiers titres de Stromae peine à s’y imposer.

Multitude, de Stromae, 12 titres. Disponible depuis le 04/03/2022.

À lire aussi

Article rédigé par
Sophie Benard
Sophie Benard
Journaliste