Actu

Sony répond à Microsoft et rachète Bungie (Halo, Destiny) pour 3,6 milliards de dollars

01 février 2022
Par Alexandre Manceau
Longtemps indépendant, le studio est notamment connu pour avoir crée Halo et Destiny.
Longtemps indépendant, le studio est notamment connu pour avoir crée Halo et Destiny. ©Activision

Quelques jours après le rachat XXL d’Activision-Blizzard par Microsoft, le rival Sony frappe fort en acquérant un studio devenu très réputé.

Le 18 janvier dernier, le géant Microsoft mettait l’industrie du jeu vidéo en émoi en rachetant le non moins puissant Activision-Blizzard pour 68,7 milliards de dollars. Plus grand rachat de l’histoire du gaming, cette transaction XXL a permis à Microsoft de devenir la troisième plus grande société de jeux vidéo au monde en termes de chiffre d’affaires, derrière Tencent et Sony. Désormais détentrice de licences cultes telles que Candy Crush, Call of Duty ou Overwatch, la société fondée par Bill Gates et Paul Allen a clairement frappé fort.

Égérie de Microsoft, Halo passe sous pavillon ennemi

En attendant de savoir quelles seront les conséquences de cet énorme rachat, beaucoup s’interrogeaient notamment sur l’avenir de Sony, principal concurrent de Microsoft. Comment la firme japonaise allait-elle réagir ? Elle s’est d’abord montrée silencieuse, mais cette acquisition sensationnelle a eu un impact terrible côté Bourse. Quelques jours après ce raz-de-marée, Sony a décidé de passer à l’action en rachetant le studio Bungie pour 3,6 milliards de dollars. Fondé en 1991, il est notamment connu pour être le créateur de plusieurs franchises historiques comme Destiny ou Halo. Le timing a de quoi surprendre, quelques jours après l’annonce retentissante de Microsoft, mais le rachat de Bungie par Sony ne date pourtant pas d’hier et les négociations entre les deux entreprises ont débuté l’été dernier. Si Bungie intègre la grande famille PlayStation, ce rachat ne changera en rien le business model du studio, qui restera totalement indépendant. Le créateur de Destiny conservera en effet son indépendance, que ce soit dans sa direction ou dans sa façon de faire.

Sony, futur poids lourd du free-to-play ?

Selon le PlayStation Blog, le constructeur japonais souhaite « utiliser l’expertise du studio dans le développement multiplateforme et les services de jeu en direct », pour étendre la marque PlayStation à travers le monde. De plus en plus intéressé par les expériences free-to-play, multiplateformes et les jeux en tant que service, Sony compte profiter de l’expérience de Bungie dans ce domaine pour devenir une future référence. Avec plus de 800 employés bénéficiant d’une grande expérience sur ce type de productions, voilà de quoi justifier la somme de 3,6 milliards. En attendant, le rival Microsoft n’a pas manqué de féliciter Sony pour cette acquisition, sans se montrer rancunier. Entre 2000 et 2007, le studio de développement appartenait en effet à Microsoft avant de devenir indépendant.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste