Article

Proustmania : les temps forts de 2022 pour commémorer Marcel Proust

28 janvier 2022
Jacques-Émile Blanche, Portrait de marcel Proust, 1892.
Jacques-Émile Blanche, Portrait de marcel Proust, 1892. ©Photo RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay)/Hervé Lewandowski

Vous reprendrez bien un peu de Proust ? Deux années valent mieux qu’une pour rendre hommage à l’un des écrivains français les plus admirés au monde : les commémorations continuent cette année.

À peine les célébrations du cent-cinquantième anniversaire de la naissance du romancier terminées qu’on inaugure déjà en grande pompe le centenaire de sa mort ! L’année 2021 avait réservé son lot de surprises, avec notamment la publication par les éditions Gallimard de deux ouvrages exceptionnels – Les Soixante-quinze feuillets et autres manuscrits inédits et Le Mystérieux correspondant et autres nouvelles retrouvées – qui donnaient à lire des textes encore jamais publiés et offraient un éclairage nouveau sur la genèse de La Recherche. La chaîne Arte avait, quant à elle, consacré à l’écrivain un passionnant documentaire : Le Monde de Marcel Proust – toujours disponible en ligne sur le site de la chaîne. Expositions, émissions spéciales, parutions, rééditions : l’année 2022 s’annonce aussi proustienne que la précédente !

Une exposition : Marcel Proust, un roman parisien

Depuis fin décembre et jusqu’en avril prochain, Proust s’invite au musée Carnavalet avec une exposition événement qui retrace pour la première fois les rapports qu’entretenait l’écrivain avec la capitale parisienne, la ville dans laquelle il a passé la majeure partie de sa vie. En plus des centaines d’œuvres réunies (peintures, sculptures, œuvres graphiques, photographies, maquettes d’architecture) qui offrent une plongée incroyable dans le Paris fictionnel de Marcel Proust, l’exposition propose une immersion inédite dans les appartements de l’auteur et dans son espace de création. Une déambulation saisissante pour pénétrer dans l’intimité de ce génie littéraire.

La chambre de Marcel Proust.©Pierre Antoine/Paris Musées/Musée Carnavalet - Histoire de Paris

À lire aussi

Une programmation spéciale sur France Culture

Radio France participe elle aussi à la fête et voit les choses en grand : pendant un an, chaque semaine sur France Culture, une chronique ou une émission sera entièrement dédiée à l’écrivain. Imaginé par Charles Dantzig, Proust, le podcast est déjà disponible sur franceculture.fr et sur l’application Radio France grâce à un portail spécialement créé pour l’occasion. Vous pourrez par exemple y découvrir une conférence exceptionnelle de l’historien Pierre Nora au Collège de France, un formidable numéro de Répliques d’Alain Finkielkraut ou encore une émission spéciale des Bonnes choses de Caroline Broué, qui s’intéresse à la cuisine et aux goûts culinaires dans La Recherche.

Des ouvrages de spécialistes qui apportent un éclairage nouveau

Si 2021 était pour Proust l’année des inédits, 2022 est plutôt placée sous le signe des ouvrages de spécialistes. Il y a quelques semaines, c’est Jean-Yves Tadié, le grand biographe de Marcel Proust, qui ouvrait le bal en donnant à lire un essai passionnant intitulé Proust et la Société (Gallimard, 2021). Le 3 mars prochain, c’est Antoine Compagnon, autre grand spécialiste, qui lui emboitera le pas avec Proust du côté juif (Gallimard, 2022), un livre illustré qui interroge les croyances de l’auteur, juif par sa mère mais qui s’est toujours réclamé du catholicisme.

Des parutions, plus décalées, apportent également d’autres éclairages plus surpenants. Il y a quelques semaines, Mathilde Brezet faisait ainsi paraître Le Grand Monde de Proust (Grasset, 2022), un formidable dictionnaire des personnages de La Recherche. Parus à la toute fin de l’année dernière, deux ouvrages explorent quant à eux la vie sentimentale du dandy : Proust amoureux (Grasset, 2021) de Patrick Mimouni et Un amour de Proust (Bouquins, 2021) de Jean-Marc Quaranta, première biographie d’Alfred Agostinelli, le secrétaire et amant de l’écrivain. Enfin avec Proustonomics. Cent ans avec Marcel Proust (Le temps qu’il fait, 2021) et Le Proustographe. Proust et À la recherche du temps perdu en infographie (Denoël, 2021), Nicolas Ragonneau invite à une immersion savoureuse, toute en chiffres, en statistiques et en anecdotes, dans les coulisses de La Recherche.

Une adaptation en bande dessinée

Depuis presque vingt-cinq ans et un premier album paru en 1998, Stéphane Heuet s’est lancé dans une folle aventure : adapter La Recherche en bande dessinée. Avec le huitième tome de cette ambitieuse saga, il clôt l’adaptation de deux œuvres majeures de Marcel Proust : Du côté de chez Swann et À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Une série riche et magnifique qui respecte la beauté du texte original tout en offrant une formidable mise en image de l’univers proustien.

Stéphane Heuet, A la recherche du temps perdu. À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Autour de Mme Swann 2/2, Delcourt, 48 p. 14,50 €.

Une réédition en poche

Enfin, Folio continuera en 2022 la vaste entreprise qu’elle a initiée en 2019, celle de rééditer en poche l’intégrale d’À la recherche du temps perdu. En mars prochain, ce sera donc au tour de Sodome et Gomorrhe, la dernière œuvre publiée du vivant de Proust, de s’offrir une seconde jeunesse sous la direction d’Antoine Compagnon. Pour les collectionneurs, une nouvelle pièce à ajouter à leur bibliothèque, pour les autres, l’occasion de découvrir l’un des romans les plus fascinants de l’auteur.

Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, Folio Classique, 688p, 9€40.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin