Actu

96 millions d’entrées en 2021 : la fréquentation des salles de cinéma repart à la hausse

05 janvier 2022
Par Félix Tardieu
Alexandre Astier, réalisateur et interprète du roi Arthur dans "Kaamelott - premier volet", plus gros succès français de 2021
Alexandre Astier, réalisateur et interprète du roi Arthur dans "Kaamelott - premier volet", plus gros succès français de 2021 ©SND

Après une année 2020 chaotique, les cinémas français ont repris des couleurs en cette fin d’année grâce à un mois de décembre prolifique.

Malgré une année en dents de scie, marquée notamment par la longue fermeture des lieux culturels d’octobre 2020 à mai 2021, la fréquentation des cinémas est repartie à la hausse en 2021 avec près de 100 millions de tickets vendus, soit une augmentation de 47% par rapport à l’année précédente. Un score plutôt prometteur étant donné la conjoncture actuelle (multiplication des offres de streaming, nouvelles restrictions sanitaires, etc.). Si l’on se rapporte à la seule période du 1er juin au 31 décembre 2021, la fréquentation avoisine les 93 millions d’entrées, soit une baisse de « seulement » 23 % par rapport à la même période de l’année 2019, année record qui marquait la deuxième meilleure année de fréquentation des salles de cinéma depuis 1966, juste derrière le cru 2011 et ses 217 millions de tickets vendus (notamment porté par le carton d’Intouchables). Si l’on est encore loin des chiffres pré-COVID, les signes sont plutôt encourageants, à l’image d’un mois de décembre proche des normales de saison (20,4 millions d’entrées en décembre 2021 contre 22,6 millions en 2019), notamment aidé par le démarrage tonitruant de Spider-Man : No Way Home (5,5 millions d’entrées à ce jour), devenu en un battement de cil le plus gros succès de l’année.

Daniel Craig et Ana de Armas.©Sony/MGM/EON

Au sommet du box-office, on retrouve également Mourir peut attendre (4 millions d’entrées) ou encore Dune (3 millions d’entrées) de Denis Villeneuve ; le cinéma français, avec 40,8% de part de marché, tire également son épingle du jeu avec trois films dépassant les deux millions d’entrées : Kaamelott – premier volet d’Alexandre Astier (2,6 millions d’entrées), Bac Nord de Cédric Jimenez et Les Tuche 4 d’Olivier Baroux (2 millions d’entrées). Du côté des distributeurs, Universal a détrôné Disney pour la première fois depuis cinq ans avec 14 millions de tickets vendus (dont les quatre millions de Mourir pour attendre). En 2015, Universal avait généré 28 millions d’entrées avec des titres tels que Jurassic World, Les Minions et Fast & Furious 7. En 2021, Disney a récolté 13 millions d’entrées sur le territoire français, soit une baisse de 70% par rapport à 2019. Universal et Disney sont les seuls distributeurs à dépasser les 10 millions d’entrées, tandis que Sony se hisse à la troisième place grâce au succès du dernier Spider-Man. Enfin, SND et Gaumont sont les deux premiers distributeurs français (6,2 millions d’entrées chacun) de 2021.

Des résultats de bon augure pour 2022 ?

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste