Actu

Bientôt une expérience cinématographique inédite sur David Bowie ?

25 novembre 2021
Par Félix Tardieu
David Bowie en concert en 2003
David Bowie en concert en 2003 ©Roger Woolman

Selon Variety, un film sur David Bowie, mort en janvier 2016, serait sur le point de voir le jour à partir d’images inédites de l’artiste. Une expérience immersive qui pourrait faire l’objet d’une diffusion en IMAX.

Selon les informations révélées par Variety, Brett Morgen plancherait depuis quatre ans dans le silence le plus total sur un projet de film autour de David Bowie, à partir de milliers d’heures d’enregistrement jamais dévoilées au public. Le réalisateur de Cobain : Montage of Heck (2015), documentaire sur l’ascension et la chute tout aussi fulgurantes du leader emblématique de Nirvana mort en 1994, est attendu à la fois au montage, à l’écriture, à la production et à la réalisation de ce film mystérieux sur David Bowie et ses alter ego. Un film qui, selon les sources, ne serait « ni un documentaire, ni un biopic, mais une expérience cinématographique immersive construite, en partie, sur des milliers d’heures de contenu jamais vues par le passé ». Des images inédites de performances live de David Bowie devraient constituer l’essentiel du film que Brett Morgen souhaiterait projeter en IMAX, format propice à l’immersion du spectateur. Une avant-première au prochain festival de Sundance, plaque tournante du cinéma indépendant américain, est également pressentie. Contrairement au biopic Stardust (2020), qui n’avait pas pu bénéficier des droits musicaux de Bowie, le film de Brett Morgen a obtenu l’accord de ses héritiers, visiblement plus enclins à tolérer un film de type documentaire qu’un biopic à proprement parler. 

Brett Morgen est un réalisateur de documentaires américains acclamé pour des films tels que On the Rope (1999), nommé à l’Oscar du meilleur documentaire, Chicago 10 (2007), sur le procès historique des huit militants pacifistes accusés de conspiration et d’incitation à la révolte, suite aux émeutes de Chicago lors de la convention démocrate de 1968 – événements qui seront retranscrits dans Les Sept de Chicago de Aaron Sorkin (Netflix, 2020) – ou encore de Jane (2017), documentaire sur la célèbre primatologue britannique Jane Goodall qui remportera deux Emmy Awards. Pour son film sur le légendaire David Bowie, le réalisateur recevra notamment l’appui de Tony Visconti, producteur historique de l’artiste, ainsi que de techniciens du son récompensés aux Oscars pour Bohemian Rhapsody (Bryan Singer, 2018) et Le Mans 66 (James Mangold, 2019).

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin