Actu

Le Printemps de Bourges 2022 dévoile une programmation appétissante

25 novembre 2021
Par Félix Tardieu
Clara Luciani en concert au festival Papillons de nuit en 2019
Clara Luciani en concert au festival Papillons de nuit en 2019 ©Selbymay/Wikimedia Commons

Les premiers noms du prochain Festival de Bourges, rendez-vous très attendu des festivaliers, sont tombés et promettent du beau monde : Clara Luciani, Juliette Armanet, Eddy de Pretto… Le festival aura lieu du 19 au 24 avril 2022.

Après une édition 2021 en jauge réduite, le Festival du Printemps de Bourges revient en grande pompe en avril prochain dans son format habituel. Fondé en 1977, le Printemps de Bourges est un rendez-vous incontournable de la scène musicale française marquant le début de la saison des festivals. Après avoir accueilli plus de 200 000 personnes en 2019, le Festival entend marquer les esprits pour sa 46e édition, après deux années noires : parmi les valeurs sûres annoncées, on retrouvera de grands noms tels que Clara Luciani, dont le dernier album Coeur est sorti en juin dernier, Eddy de Pretto, en pleine tournée de son album À tous les bâtards, Juliette Armanet, dont le second album Brûler le feu a été dévoilé le 19 novembre dernier, mais également Gaëtan Roussel, Vianney, les retrouvailles sur scène de Jacques et Thomas Dutronc ou encore une création qui mettra à l’honneur Brigitte Fontaine. Du côté de la scène rap, le Festival accueillera IAM, Roméo Elvis, Caballero et JeanJass, Dinos, Jok’air, Sopico (apparu dans la série de Damien Chazelle, The Eddy, sur Netflix) ou encore Lujipeka du groupe Columbine. Les fans de musique électro pourront également se réjouir de la présence de Vitalic, Kungs et du duo Polo & Pan.

À lire aussi

Les festivals de musique commencent progressivement à annoncer leurs programmations pour la saison estivale, à l’image du festival Rock en Seine, qui vient d’ajouter une nouvelle salve d’artistes à une programmation déjà prometteuse. Si les conditions sanitaires semblent plus propices qu’il y a un an, l’économie des festivals musicaux reste encore fébrile, comme le rapporte Olivier Richard dans un article paru dans Libération le 6 novembre dernier : celle-ci doit notamment faire face à l’augmentation croissante des cachets des artistes en raison de la concurrence entre les différents festivals européen et redoute également l’arrivée de grands groupes dans une économie déjà fragilisée par la crise. À ajouter à cela le jeu des GAFA, qui pourraient investir massivement dans l’industrie ou créer leurs propres festivals, après que la crise sanitaire a révélé l’attrait pour les concerts virtuels (à l’image de la plateforme Fortnite).

La progammation complète du Festival sera dévoilée le 26 janvier prochain. La billetterie sera accessible à partir du jeudi 25 novembre à 10h.

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin