Actu

MWC 2024 : les Xiaomi 14 et 14 Ultra alignent les arguments pour séduire

25 février 2024
Par Pierre Crochart
Le Xiaomi 14 Ultra, fraîchement dévoilé.
Le Xiaomi 14 Ultra, fraîchement dévoilé. ©Xiaomi

Comme prévu, Xiaomi donne le la du Mobile World Congress avec la présentation de son nouveau fleuron, le Xiaomi 14 Ultra.

C’est désormais une machine bien rodée. Les Xiaomi de dernière génération sortent d’abord en Chine en fin d’année avant de s’inviter dans les autres pays du monde en profitant de l’impulsion donnée par le Mobile World Congress, lequel ouvrira ses portes au public demain. Mais la marque chinoise ne se contente pas de transposer simplement son nouveau line up, et nous réserve une annonce de taille : le Xiaomi 14 Ultra.

Xiaomi 14 Ultra, le smartphone total

Comme ses petits frères les Xiaomi 14 et Xiaomi 14 Pro (lequel ne sortira pas en France), le modèle Ultra adopte la puce Snapdragon 8 Gen 3 de dernière génération. L’assurance de performances hors du commun, d’autant qu’elle est ici couplée à 16 Go de RAM LPDDR5 et à 512 Go de stockage UFS 4.0.

Il faut plutôt se concentrer sur les atouts de cet (énorme) bloc d’appareils photo à l’arrière. Cette année, Xiaomi renouvèle sa confiance dans l’opticien Leica et dévoile un quatuor de modules qui donne le tournis : tous, du grand-angle au téléobjectif (zoom optique x3 et x5), affichent 50 mégapixels (le capteur selfie plafonne à 32 Mpx). Mais la star du lot, c’est bien entendu le nouveau capteur Sony LYT-900 de 1”, lequel devrait offrir des clichés plus détaillés que jamais, même en pleine nuit.

Xiaomi 14 Ultra
Le nouveau capteur de Sony fait ses débuts dans le Xiaomi 14 Ultra.©Xiaomi

L’écran (OLED de 6,8”, 3200 x 1440 px et 120 Hz) devrait aussi nous en mettre plein la vue grâce à une dalle désormais capable d’atteindre un pic de luminosité de 3 000 nits. C’est plus que le Samsung Galaxy S24 Ultra, qui est déjà un champion en la matière ! Côté batterie, on retrouve une pile de 5 000 mAh rechargeable à 90 W en filaire, et 80 W en sans fil.

Côté logiciel, le Xiaomi 14 Ultra tournera sous Android 14 avec la nouvelle surcouche maison, HyperOS. En termes de mises à jour, Xiaomi ne semble pas encore prêt à rejoindre Samsung et Google au rang des (très) bons élèves, et se contentera de quatre mises à jour d’Android et cinq de correctifs de sécurité.

Enfin, en marge de ce photophone qui promet beaucoup, Xiaomi propose aussi un Kit de Photographie. Cet accessoire optionnel, offert avec le smartphone jusqu’au 30 avril prochain, le transforme encore un peu plus en véritable appareil photo puisqu’il le dote d’une poignée et d’un étui dédiés. On y trouve un bouton de déclenchement à deux niveaux, un levier de zoom, un bouton d’enregistrement vidéo personnalisable, et un cadran personnalisé supplémentaire. Le tout intègre aussi une batterie de 1500 mAh.

Xiaomi 14 Ultra
©Xiaomi

Le Xiaomi 14 en embuscade

Si le modèle Pro ne fera pas le voyage depuis la Chine, le Xiaomi 14 Ultra s’accompagnera du modèle dit « classique », qui a la particularité d’être à ranger du côté des smartphones compacts (6,36”, mais toujours OLED, 2670 x 1200 px et 120 Hz).

Bien que légèrement plus modeste, le Xiaomi 14 n’a pas à rougir face à son grand frère côté performances. Il adopte la même configuration à base de Snapdragon 8 Gen 3, et se dote pour sa part de 12 Go de RAM et jusqu’à 512 Go de stockage UFS 4.0. La batterie affiche une capacité de 4 610 mAh et peut être rechargée à 90 W également en filaire, et 50 W en sans fil.

En photographie, le smartphone fait l’impasse sur le zoom périscopique, mais affiche malgré tout une belle proposition à base d’un trio grand-angle, ultra grand-angle et téléobjectif x3, tous développant 50 mégapixels (+32 Mpx à l’avant). Tout ce qu’il faut pour des clichés convaincants dans toutes les situations, donc.

Xiaomi 14
© Xiaomi

Les Xiaomi 14 et Xiaomi 14 Ultra sont dès à présent disponibles à la précommande. Le Xiaomi 14 commence les enchères à 999 € (8+256 Go) ou 1 099 € (12+512 Go). Le Xiaomi 14 Ultra s’affiche quant à lui au même prix que l’an dernier, à savoir 1 499 €.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin