Actu

Hogwarts Legacy : pourquoi le jeu n’est-il pas nominé aux Game Awards ?

17 novembre 2023
Par Vincent Oms
“Hogwarts Legacy : l'héritage de Poudlard” a créé l'événement cette année.
“Hogwarts Legacy : l'héritage de Poudlard” a créé l'événement cette année. ©Avalanche Software/Warner Bros. Games

Le jeu d’Avalanche Studios inspiré du monde de Harry Potter fait figure de grand absent de la cérémonie à venir. Un choix qui interroge.

Ayant lancé une année 2023 au rythme de sorties vidéoludiques effréné, Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard a été un énorme succès commercial pour son éditeur, Warner Bros Games. En dépit de polémiques autour de l’autrice de la saga Harry Potter, le monde ouvert, qui plonge les utilisateurs au sein de la fameuse école Poudlard et ses environs, a séduit 15 millions de joueurs.

Avec un tel succès, de nombreux commentateurs se sont interrogés sur son absence des nominés de la future cérémonie des Game Awards. Non seulement Hogwarts Legacy ne figure pas dans la course au titre du GOTY, le jeu de l’année, mais il est également absent de toutes les autres catégories. Une grosse surprise, alors que la version Switch vient tout juste de sortir.

Harry dans l’oubli

Comment expliquer une telle éviction ? Plusieurs hypothèses ont émergé, sans être commentées par le journaliste et animateur du show, Geoff Keighley. Un silence qui laisse le champ libre à chaque hypothèse. La plus simple et la plus logique réside dans la date de sortie du titre.

Ouvrant le bal de 2023 avant des ténors du jeu vidéo, Hogwarts a sans doute sombré dans l’oubli face à telle orgie, entre le dernier Zelda, Baldur’s Gate 3, Starfield ou Spider-Man 2. Les plus objectifs, qui mesurent la valeur du titre sans être fans de la licence, trouvent par ailleurs en Hogwarts un monde ouvert assez lambda.

Boycott ou marketing

Les autres arguments se montrent un peu plus piquants. D’abord avec la polémique ayant précédé la sortie du jeu autour des propos transphobes de J.K. Rowling. Ce parfum de scandale aurait poussé les journalistes votant pour la liste des nominés à en faire subir les conséquences au titre d’Avalanche Studios.

Autre argument avancé par les plus cyniques : la remise en cause de l’objectivité et du sérieux de la cérémonie des Game Awards. Pour nombre d’observateurs, le show n’a pour moteur que ses propres intérêts commerciaux, appuyé sur des deals supposés en coulisse avec les éditeurs. Des allégations invérifiables, mais qui ont convaincu une partie des internautes.

À partir de
44,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste