Actu

Strange Way of Life : le western de Pedro Almodóvar se dévoile

27 avril 2023
Par Edouard Lebigre
Pedro Almodovar présentera "The Strange Way of Life" au Festival de Cannes.
Pedro Almodovar présentera "The Strange Way of Life" au Festival de Cannes. ©Shutterstock/Andrea Raffin

Le court-métrage de Pedro Almodóvar se dévoile dans un trailer avant sa présentation durant le Festival de Cannes dans quelques semaines.

C’est un des retours les plus attendus du 76e Festival de Cannes, Pedro Almodóvar présentera Strange Way of Life sur la Croisette, avec Pedro Pascal et Ethan Hawke dans les rôles principaux. Le court-métrage d’une demi-heure racontera la romance entre d’anciens amants, aujourd’hui rancher et sherif, et de leurs retrouvailles, 25 ans après leur dernier échange. Le film est vu comme « une sorte de réponse » au Secret de Brokeback Mountain (2005) d’Ang Lee, que le cinéaste espagnol devait dans un premier temps réaliser. Après le Festival de Cannes, le court-métrage sera dévoilé en salles le 16 août prochain.

Strange Way of Life sera également le premier film produit par la marque de luxe Yves-Saint-Laurent et son directeur artistique Anthony Vaccarello. Nouvelle société de production dans le paysage cinématographique français, Yves-Saint-Laurent prépare également des projets avec Jim Jarmusch, Gaspar Noé, Wong Kar Wai, et David Cronenberg.

Un habitué des festivals

Strange Way of Life signe le retour de Pedro Almodóvar, deux ans après son dernier film Madres Paralelas (2021). Le long-métrage, avec son actrice fétiche Penelope Cruz et Milena Smit dans les rôles-titres, racontait l’histoire de deux mères d’enfants échangés à la naissance, sur fond de réflexion sur les stigmates de la Guerre d’Espagne. Nommé une dizaine de fois au Festival de Cannes, le réalisateur espagnol est un habitué de la Croisette, Président du Jury en 2017, 11 ans après le Prix du Scénario pour Volver (2006).

À partir de
13€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Douleur et Gloire (2019) est le dernier long-métrage de Pedro Almodóvar primé à Cannes. Antonio Banderas était reparti avec le prix d’interprétation masculine, pour sa performance dans le rôle de l’alter-ego du réalisateur espagnol.

À lire aussi

Article rédigé par