Actu

Bon Plan – Le prix de la Garmin Venu SQ (Édition Musique) tombe à moins de 200 euros

13 septembre 2021
Par Thomas Estimbre

La montre connectée Garmin Venu SQ, dans son édition Musique, s’affiche à 199,99 euros à la Fnac, au lieu de 249,99 euros. Une remise immédiate de 50 euros pour une montre alliant le design et l’efficacité de Garmin.

Bien plus qu’un simple accessoire, la montre connectée a évolué au cours des dernières années pour devenir toujours plus complète. Spécialisée dans les montres sportives, Garmin a décidé d’opter pour une approche plus urbaine avec la Venu SQ. Toujours orientée vers les sportifs, la montre s’est offert une déclinaison Musique qui s’affiche actuellement à 199,99 euros à la Fnac. Avec un prix de départ fixé à 249,99 euros, la Garmin Venu SQ Édition Musique bénéficie d’une remise immédiate de 50 euros dans ses coloris beige et noir. Cette montre équipée d’un écran carré embarque de nombreuses fonctions de sport, de bien-être ou encore de suivi de santé.

 © Garmin
© Garmin

La Garmin Venu SQ (Édition Musique) à moins de 200 euros à la Fnac

Elle est d’un oxymètre de pouls, d’un cardiofréquencemètre et intègre un GPS pour assurer le suivi du sommeil, de la respiration, de la fréquence cardiaque, du stress, de l’hydratation ou du cycle menstruel. La Venu SQ (Édition Musique) dispose également de fonctions connectées (notifications, Garmin Pay, Garmin Coach) et revendique une autonomie de six jours en mode connecté, 14 heures en mode GPS et six heures en mode GPS avec musique. Particularité de cette Édition Musique, elle embarque un lecteur musical et donne la possibilité de télécharger des morceaux, podcasts ou playlists grâce à un espacé dédié de 4 Go. Selon le constructeur, il est possible de télécharger jusqu’à 500 titres provenant d’un compte premium depuis un service comme Spotify ou Deezer.

Lors de la prise en main de la Garmin Venu SQ (Édition Musique), nous avions apprécié son suivi d’activité complet, ses fonctions quotidiennes pratiques ou encore son autonomie convaincante.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin