Actu

Pixel 6 et 6 Pro : Google évoque ses smartphones et leur puce maison

03 août 2021
Par Thomas Estimbre

Google a pris la parole pour évoquer les Pixel 6 et Pixel 6 Pro sur les réseaux sociaux. Avant leur présentation officielle prévue cet automne, les smartphones se dévoilent et Google confirme qu’ils embarqueront un SoC maison.

Google n’a pas attendu cet automne pour évoquer sa nouvelle gamme de smartphones. Le géant de Mountain View Google a pris l’habitude, contrairement à Apple ou Samsung, de devancer les fuites en officialisant rapidement ses futurs produits. Alors qu’ils ne devraient être officialisés que dans deux mois, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro livrent déjà une partie de leurs secrets. Sur le réseau social Twitter et sur son blog, Google livre un “aperçu” et prend le temps de détailler certaines caractéristiques.

 © Google
© Google

Attendu cet automne, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro se montrent déjà

La première information notable est le changement de nomenclature, avec l’absence d’un Pixel 6 XL au profit d’un modèle “Pro”. Cette nouvelle gamme est toutefois radicalement différente des Pixel 4a (5G) et Pixel 5, avec une orientation haut de gamme et un nouveau design. Les deux modèles sont très proches et surprennent avec leur imposante bande au dos qui s’étale sur toute la largeur. Cette dernière permet de loger les nouveaux capteurs photo. Pour les différencier, Google propose des coloris différents et explique : “Le Pixel avec plus d’espace au-dessus de la barre de l’appareil photo = Pixel 6 Pro.”

Une fois en main, il sera également possible de distinguer les deux modèles. Le Pixel 6 opte pour des tranches en aluminium mat tandis que le Pixel 6 Pro a droit à de l’aluminium poli. À l’arrière, Google opte pour du verre pour ses deux appareils.

 © Google
© Google

Un SoC maison pour les Pixel 6 (Pro), une première pour Google !

Plus discret concernant les caractéristiques techniques, Google profite de cette annonce pour présenter son premier SoC maison. Après des années de partenariat avec Qualcomm pour ses Nexus puis Pixel, le géant américain franchit le pas et équipera ses Pixel 6 et Pixel 6 Pro du Google Sensor. Après Samsung, Apple ou Huawei, la firme de Mountain View est l’une des dernières à tenter sa chance.

Malheureusement, il faudra attendre avant de connaître les détails sur l’architecture et le type de cœurs ARM utilisés par le premier processeur conçu spécialement par Google pour le Pixel. La firme se contente pour l’heure d’expliquer que Tensor lui permet de fabriquer les mobiles qu’elle a toujours imaginés. Elle promet intelligence et davantage de personnalisation avec des améliorations au niveau du bloc photo et de la reconnaissance vocale. On s’attend notamment à des fonctions dopées à l’intelligence artificielle. Du côté de la sécurité, le SoC Tensor inclura une puce Titan M2.

 Le SoC Tensor © Google
Le SoC Tensor © Google

Ils tourneront sans surprise sous Android 12, la dernière version du système d’exploitation de Google. Cette dernière apporte notamment l’interface Material You, qui devrait s’accorder au design de la nouvelle gamme Pixel. Via le site The Verge, on apprend également qu’ils disposeront d’un capteur d’empreintes sous l’écran. Au rayon des différences, le Pixel 6 Pro disposera d’un écran de 6,7 pouces QHD+ avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz et des bords incurvés. Le Pixel 6 se contentera d’un écran de 6,4 pouces “parfaitement plat”, affichant une définition Full HD+ avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz.

Côté photo, Google confirme que son Pixel 6 Pro embarque un triple module caméra à l’arrière avec un grand-angle, un ultra grand-angle et un téléobjectif avec zoom optique 4x. Le Pixel 6 fera l’impasse sur le zoom.

Une présentation complète à l’automne

Il faudra attendre l’automne pour découvrir officiellement les nouveaux smartphones de Google. Le fabricant lèvera notamment le voile sur les prix et la disponibilité des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Pour rappel, le Pixel 5 avait été lancé en 2020 au prix de 629 € et des tarifs plus élevés sont attendus. Un prix avoisinant ou supérieur à 1 000 € n’est pas à exclure, notamment pour la version Pro.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin