Actu

Streaming musical : Spotify continue de dominer le marché mondial

19 juillet 2021
Par Thomas Estimbre

Les services de streaming musical continuent de progresser, avec 100 millions de nouveaux abonnés en 2020 pour porter le total à 467 millions. Spotify règne toujours en maître, mais le géant suédois voit la concurrence s’organiser et progresser plus rapidement.

La crise sanitaire n’a pas empêché les services de streaming musical de progresser, au contraire. Selon un rapport de l’institut britannique Midia Research, les différents acteurs du marché ont accueilli 100 millions de nouveaux abonnés en 2020, portant le total à 467 millions. Le secteur a fait mieux qu’en 2019 (+83 millions de nouveaux abonnés) et le début d’année 2021 confirme cette bonne santé avec 19,5 millions de nouveaux abonnés supplémentaires. Au total, le marché comptabilisait 487 millions d’abonnés à la fin du premier trimestre. Cette progression ne doit cependant pas faire oublier la baisse du revenu moyen par utilisateur (l’ARPU), qui s’élevait à -9 % l’an dernier. Pour Mark Mulligan de Midia Research, il n’y a pas matière à s’inquiéter pour ce secteur qui se porte plutôt bien.

 © Creative Commons/Bryan Catota
© Creative Commons/Bryan Catota

“Les revenus d’abonnement n’augmentent peut-être pas aussi vite que certains le souhaiteraient, mais la base mondiale d’abonnés à la musique [en ligne] ne fait pas que croître – elle croît plus vite que jamais”, explique-t-il. Leader incontesté, Spotify participe à cette progression avec 27 millions de nouveaux abonnés entre le premier trimestre 2020 et la même période en 2021. Le groupe suédois continue de dominer le marché mondial en captant près d’un tiers du marché (32 %), mais il perd deux points sur la période en raison de la progression de ses principaux concurrents.

Spotify domine, Google progresse

Encore loin derrière (8 %  des abonnés payants), Google semble avoir trouvé la bonne formule avec YouTube Music. Le service de streaming musical a connu la plus forte progression du secteur en 2020 (+60 %) et fait mieux que le géant chinois Tencent (+40 % et 13 % du nombre d’abonnements payants). Rappelons que le leader chinois du secteur et le géant européen sont liés depuis quelques années.

 © MIDiA Research Music Model
© MIDiA Research Music Model

Si la suprématie du Suédois se confirme, deux autres acteurs majeurs ont également progressé. Amazon continue sa percée avec une progression de 27 % sur un an et voit sa part de marché s’établir à 13 % des abonnés payants. Apple Music a conforté sa place de numéro 2 du marché (16 %) avec une progression de 12 %. Il est probable que la récente offensive de la marque à la pomme se traduise par une hausse plus marquée dans les mois qui viennent. Derrière, Deezer et les autres acteurs (Tidal, Qobuz) se partagent 18 % du marché.

La montée en puissance de YouTube Music

Incontournable sur le segment de la vidéo, YouTube est en passe de le devenir aussi sur celui de la musique. Après des années difficiles, Google a décidé de miser sur une marque forte, et Midia Research assure que cette stratégie fonctionne dans de nombreux marchés émergents et auprès des jeunes. “Les premiers signes montrent que YouTube Music est en train de devenir pour la génération Z ce que Spotify était pour les Millennials il y a une demi-décennie”, précise le rapport. La progression sur les marchés émergents explique d’ailleurs la baisse du revenu moyen par utilisateur. L’Amérique latine, l’Asie-Pacifique et l’ensemble des pays ou des zones n’appartenant pas des groupes déjà spécifiés ont représenté 60 % de la croissance totale des abonnés en 2020.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin