Actu

Dolby Atmos Musique se glisse sur le marché de la musique hexagonal

31 mars 2021
Par Laure Renouard

Dolby Atmos Musique s’invite sur le marché français avec un premier album mixé à l’aide de sa technologie. L’occasion pour nous de faire le point sur cette déclinaison du Dolby Atmos, bien connu dans l’univers des films.

Vous connaissez sans nul doute Dolby Atmos, cette technologie de spatialisation audio que l’on retrouve dans de nombreux produits, à commencer par des barres de son, des téléviseurs et même des smartphones. Des effets que l’on retrouve sur des vidéos, mais qui, depuis l’an dernier, concernent également un nombre croissant de titres musicaux.

 © Dolby
© Dolby

Dolby annonce donc, pour cette fin mars, le lancement d’un premier album français mixé nativement en Dolby Atmos Musique, Tako Tsubo. On le doit au groupe pop-disco L’Impératrice, qui s’est lancé dans l’expérience malgré ses habitudes plutôt tournées vers l’analogique que vers le numérique. Le groupe se montre néanmoins ravi du résultat, qui a permis, à l’aide d’un mixage spécialement réalisé en Dolby Atmos Musique, de personnaliser les différents éléments musicaux. Ceux-ci sont “placés” dans l’espace, en 3D donc, et permettent d’offrir une expérience bien plus riche qu’une simple stéréophonie en donnant à la fois une illusion de hauteur et de profondeur aux éléments musicaux. À l’écoute, l’effet est réellement bluffant.

Si l’album de L’Impératrice est le premier du genre en France, la technologie de Dolby s’appuie sur une assise solide de l’autre côté de l’Atlantique. La concurrente du 360 Reality Audio de Sony, lancé fin 2019, est arrivée à peu près à la même période aux États-Unis, et s’ouvre lentement mais sûrement à de nouveaux marchés au fil des collaborations. Dolby confie en effet son espoir d’étoffer le catalogue Dolby Musique francophone au cours de l’année. Au total, via notamment des partenariats avec Universal ou Warner, mais aussi avec des studios indépendants, le géant américain étoffe son catalogue grâce à des remastérisations en séries. On retrouve donc pour l’heure des artistes aussi variés que Lady Gaga, Armin van Buuren ou les Beatles, dont l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band a par exemple bénéficié d’un retravail en Atmos Music.

Comment écouter des contenus en Dolby Atmos Musique ?

Si Dolby indique discuter avec l’ensemble des acteurs du streaming musical, pour l’heure, seuls deux partenaires permettent aux auditeurs d’essayer Atmos Musique : Tidal, via son offre HiFi, et Amazon, avec Music HD. Il est donc impératif, côté auditeur, de détenir un terminal compatible avec cette source audio, par exemple un boîtier Apple TV 4K, un Chromecast (voir notre test de la dernière mouture de Google) ou un Nvidia Shield TV connectés à un téléviseur et/ou une barre de son estampillée Atmos. N’importe quel smartphone compatible Atmos, c’est-à-dire à peu près tous les modèles haut de gamme, voire milieu de gamme (Samsung, Xiaomi, OnePlus…) peut se transformer en source compatible, offrant une expérience binaurale à l’utilisateur, quel que soit son casque ou ses écouteurs. En revanche, l’expérience a un prix côté utilisateur : quand l’offre Tidal classique est facturée 9,99 euros mensuels, il faut compter 19,99 euros pour sa version HiFi.

À lire : Quel service de streaming musical choisir ?

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin