Actu

Yamaha présente ses nouveaux amplis, les A-S1200, A-S2200 et A-S3200

08 avril 2020
Par Laure Renouard

Yamaha présente aujourd’hui ses nouveaux amplis haut de gamme, les A-S3200, A-S2200 et A-S1200.

Yamaha dévoile aujourd’hui sa nouvelle famille d’amplis A-S, incarnée par les A-S1200, A-S2200 et A-S3200. Haut de gamme, le trio vise à offrir « l’acoustique précise de la salle de concert » et présentent pour ce faire plusieurs points communs. À commencer par l’intégration d’un transformateur de type toroïdal, hérité de la série 5000 composée d’amplis hi-fi premium.  Tous comportent, pour le raccordement électrique, des borniers en laiton destinés à assurer la fidélité de la restitution du signal. Ils comportent par ailleurs un vumètre à l’allure volontairement rétro, mais avec un éclairage LED assurant leur bonne lisibilité. Tous enfin disposent d’une mise à la terre mécanique destinée à zapper les vibrations indésirables.

 Le Yamaha A-S3200 © Yamaha
Le Yamaha A-S3200 © Yamaha

La gamme A-S présente quelques variations toutefois selon les modèles. Quand l’A-S1200, le plus « abordable » de la série, propose des pieds plaqués en argent, ceux des A-S2200 et A-S3200 le sont en laiton, le dernier ayant droit à des pieds identiques à ceux de la série 5000. Ce modèle, le mieux loti donc, bénéficie en outre d’un circuit entièrement symétrique et d’un condensateur Toshin PPS0, doté d’un fil d’enceinte PC-Triple C dont la « structure intrinsèquement plus linéaire [permet] une transmission de signal plus fluide pour restituer précisément l’enregistrement musical désiré », indique la marque. Comptez enfin des dimensions de 43,5 x 18 x 46,4 cm pour 24,7 kg, les A-S1200 et A-S2200 étant légèrement moins lourds (22 et 22,7 kg pour un format identique de 43,5 x 15,7 x 46,3 cm).

 Le Yamaha A-S2200 © Yamaha
Le Yamaha A-S2200 © Yamaha

Destinés à être commercialisés dans le courant de ce mois d’avril en coloris noir ou argent, les A-S1200, A-S2200 et A-S3200 seront facturés respectivement 2199 euros, 3299 euros et 5999 euros.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste