Critique, Actu

Real life, de Brandon Taylor : les couleurs du rêve américain

11 septembre 2022
Par Sophie Benard
Real life, de Brandon Taylor : les couleurs du rêve américain
©TDR

[Rentrée littéraire 2022] Le premier roman de Brandon Taylor a émerveillé, dès sa parution, la critique américaine ; sa traduction française est enfin disponible.

Real Life est paru aux États-Unis en 2020 ; le New York Times parle alors d’un roman « éblouissant », quand le Washington Post fait de l’auteur « la nouvelle star des lettres américaines ».

Le personnage principal du roman, Wallace, est étudiant en biochimie dans une université du Midwest. Gay et noir, il est aux prises avec le racisme latent – et avec sa propre identité. Le temps d’un week-end, Brandon Taylor explore à travers le regard acéré de Wallace les limites du langage et du sensible.

Car Wallace est un personnage qui observe, qui analyse, qui scrute – se donnant ainsi accès à une réalité qui non seulement n’est pas directement perceptible, mais surtout qui échappe partiellement au langage.

Du sympathique groupe d’amis dans lequel il évolue, Wallace perçoit ainsi les tensions et la violence latente ; le voile de la bienveillance et de l’inclusivité, le voile des conventions et des normes ne suffisent alors plus à cacher la réalité de la haine, du sexisme, des pulsions destructrices et autodestructrices.  

C’est comme si tu n’existais plus, avait dit Vincent en riant, et Wallace avait regardé l’épaisse veine de son front s’engorger, souhaitant avec une cruauté calme qu’elle explose.

Brandon Taylor
Real Life
Real life, de Brandon Taylor. En librairie depuis le 17/08/2022.

Real Life n’épargne rien ni personne, même pas son héros. Sa langue audacieuse et sa complexité lui confèrent indéniablement l’étoffe d’un grand roman, capable de scruter avec une justesse inouïe l’ambiguïté des relations – amicales, amoureuses familiales.

Et alors que Brandon Taylor fait lui-même référence, dans le texte, à Marcel Proust et à Virginia Woolf, la densité et la beauté de son texte évoque aussi l’autrice irlandaise contemporaine Sally Rooney.

Real life, de Brandon Taylor, trad. Héloïse Esquié, La croisée, 304 p., 21,90 €. En librairie depuis le 17/08/2022.

À lire aussi

Article rédigé par
Sophie Benard
Sophie Benard
Journaliste