Actu

Bang & Olufsen fait disparaître sa marque B&O Play

19 juillet 2018
Par Laure Renouard

Après six ans de bons et loyaux services, la marques B&O Play va disparaître. Bang & Olufsen compte désormais ne plus faire appel qu’à sa marque principale, dans un souci de visibilité auprès du grand public.

La marque danoise Bang & Olufsen propose, depuis 2012, une branche dédiée à ses produits plus jeunes, B&O Play. Une gamme qu’elle fait progressivement disparaître, comme nous l’apprend la lecture attentive de son rapport annuel publié il y a quelques jours, pour la période 2017/2018. Dans la mesure où les différences de positionnement entre les deux gammes de la marque ne sautent plus franchement aux yeux, cette décision ne surprend guère.

 © Bang & Olufsen
© Bang & Olufsen

Le groupe souligne d’emblée la croissance de son chiffre d’affaires d’une année à l’autre (+ 11 %) et de la marge associée (+ 3 %) et assure que « ce résultat est entraîné par la croissance continue de la division B&O Play sur des marchés clés tels que la Chine ». Il confirme ainsi que si les produits B&O Play représentaient 42 % de son revenu pour la période 2016/2017, ils en constituaient 47 % l’année suivante. Ce qui n’empêche pas le Danois de concéder que « la reconnaissance de la marque reste faible comparée aux autres marques d’électronique grand public dans les régions de croissance hors de l’Europe ».  Dans son rapport, Bang & Olufsen annonce donc avoir commencé, depuis le 1er juin dernier, à réunir sa marque principale et B&O Play. « Cette approche mono-marque sera intégrée progressivement en 2018/2019 à travers le marketing, l’emballage des produits, le merchandising dans les boutiques, les plateformes digitales ».

Pour l’heure, le site Internet de B&O Play est toujours en ligne, et l’on peut s’attendre à ce que la marque ne présente que des produits sous son nom lors de l’IFA prochain. Rappelons que les produits B&O Play regroupent aujourd’hui aussi bien des enceintes nomades, telle la récente P6, que des casques audio, dont des écouteurs true wireless, les E8.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste