Actu

Pour ses 90 ans, Lego se lance dans deux projets d’ampleur

21 juin 2022
Par Antoine Roche
Pour ses 90 ans, Lego se lance dans deux projets d'ampleur
©Lego

Alerte nostalgie : la firme danoise a conçu un château et un vaisseau spatial qui permettront aux fans de retomber en enfance.

Lego multiplie les sets de qualité, notamment à destination des adultes. C’est particulièrement le cas avec la gamme Ideas, qui se propose de mettre en boîtes les meilleures idées issues de la communauté. Mais cette fois, la firme a décidé de s’adresser spécialement aux grands enfants susceptibles de succomber à la nostalgie. Cet été, deux sets risquent d’occuper bien des mains : le château des Chevaliers du Lion et le Galaxy Explorer.

Un château XXL et onéreux

Disponible le 8 août prochain au prix de 399,99€, le château des Chevaliers du Lion se réserve donc à ceux qui en ont les moyens. Il faut dire que ce set inspiré du Lego Castle original et pensé pour fêter les 90 ans de la marque ne lésine pas sur les pièces (4 514) ou les détails. Le château peut s’ouvrir et afficher des pièces cachées dans les murs, mais quand il est fermé, il mesure 38 cm de haut, 44 cm de large et 33 cm de profondeur. 22 mini-figurines sont de la partie et de nombreux éléments sont interactifs (pont-levis, cachettes secrètes, herse…).

Le château des Chevaliers du Lion vu de l’intérieur

Vers l’infini et la nostalgie

Plus raisonnable, puisque facturé « seulement » 99,99€ à partir du 1er août prochain, le Galaxy Explorer est lui aussi pensé pour célébrer l’histoire bientôt centenaire de Lego. Réplique plus grande du vaisseau de 1979 qui aura enchanté bien des enfants, cette version de 1 246 pièces en reprend les spécificités. Outre le cockpit qui s’ouvre, il y a trois trains d’atterrissage rétractables, des portes arrière qui s’ouvrent et une rampe pour déployer le rover. Il faudra également un peu de place pour l’exposer : 52 cm de long, 32 cm de large et 13 cm de haut. Quatre astronautes et un robot peuvent monter à bord. Voilà probablement un cadeau tout trouvé pour un trentenaire fan de Lego, à condition que le stock ne disparaisse pas en 30 secondes.

Le Galaxy Explorer

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Antoine Roche
Antoine Roche
Journaliste
Pour aller plus loin