Test Labo

Test Labo du Huawei FreeBuds Studio : quand Huawei se mesure aux grands de l’audio

06 avril 2021
HUAWEI FreeBuds Studio ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Fort d’un large catalogue d’écouteurs true wireless ou Bluetooth, Huawei ne proposait pas de casque à arceau. Du moins jusqu’au FreeBuds Studio, lancé en même temps que son Mate 40 Pro au rayon des smartphones. Avec un tel produit, la marque chinoise signifie que les produits audio ne sont plus seulement pensés comme des accessoires pour mobiles, mais bien comme des produits audio experts. Le FreeBuds Studio arbore un look soigné, avec un format circum-aural non pliable comme certains modèles haut de gamme (le Bose HeadPhones 700, par exemple), et accueille des contrôles tactiles sur ses oreillettes. Ce poids plume de 260 grammes se fait également discret sur le crâne, se contentant d’une force d’appui de 450 gf. À l’aide de ses transducteurs dynamiques de 40 mm, le casque se montre capable d’une belle amplitude, mais aussi de livrer des basses présentes, et des aigus se maintenant largement jusqu’à 10 kHz, avec des médiums un peu plats. La distorsion, pour sa part, reste contenue. Tout cela vaut pour une écoute en Bluetooth : car comme un nombre croissant de casques, l’appareil ne propose pas de prise jack…
Quid de la réduction de bruit, dont Huawei montre sa maîtrise depuis ses FreeBuds Pro ? Assurée à l’aide de quatre microphones cachés dans chaque écouteur, elle livre des résultats tout simplement excellents, qui compensent d’ailleurs une isolation passive trop légère. Pour profiter pleinement de cette ANC, précisons qu’il faut utiliser l’application AI Life de Huawei, certes disponible sur le Play Store, mais dont la dernière version à jour est plutôt à chercher sur l’App Gallery de la marque. C’est par le biais de cet outil qu’il est possible d’opter pour une ANC dynamique, qui s’ajuste alors à l’environnement, ou bien de définir un niveau de réduction de bruit au choix. On y retrouve également un mode Perception, qui correspond à une écoute de l’environnement extérieur, mais aussi de quoi personnaliser quelques commandes. Ajoutons que le FreeBuds Studio sait se montrer discret, ne laissant filtrer que peu de son à l’écoute vers l’extérieur. Il assure, pour finir, une autonomie très convenable de 19 heures en moyenne avec ANC, et de 22 heures en Bluetooth (5.2) seul. Pour un premier essai dans l’univers des casques à arceau, force est de constater que le FreeBuds Studio livre une prestation convaincante, prouvant que Huawei doit désormais être pris au sérieux dans l’univers de l’audio.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design soigné
  • Réduction de bruit à la hauteur
Les moins
  • Application réservée (pour l'instant) à Android
  • Réponse en fréquence perfectible

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin