Test Labo

Test Labo du Philips Fidelio X3 : le luxe de la Hi-Fi à tarif contenu

09 décembre 2020

En résumé

Note LABOFNAC

Cinq ans après le X2, le Fidelio X3 se présente comme une belle évolution. Il délivre une excellente qualité audio, et sait mettre l’utilisateur à l’aise pour lui permettre d’en profiter. Capable de s’adapter à la plupart des morphologies grâce à son arceau suspendu s’ajustant automatiquement en taille, il offre un port confortable malgré un poids somme toute élevé et crée une enveloppe chaleureuse autour des oreilles avec ses épais coussinets en velours. Seul petit inconvénient, que le Fidelio X3 partage d’ailleurs avec la plupart des casques Hi-Fi, sa conception ouverte impose de l’utiliser dans des environnements calmes, et donc plutôt à la maison. On imagine toutefois mal un casque aussi imposant porté en extérieur, et il sera tout de même possible de s’échapper jusqu’au jardin puisque son excellente sensibilité permet de l’utiliser avec la plupart des sources, smartphone compris.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design original
  • Qualité audio
  • Excellente sensibilité
Les moins
  • Moins adapté aux petites têtes

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Successeur du Fidelio X2 et premier casque Hi-Fi de TP Vision, le Philips Fidelio X3 est passé par notre Labo. 

Restée en suspens après 2018 et la faillite de Gibson qui fabriquait les produits audio de Philips, la gamme Fidelio revient finalement sur le devant de la scène grâce à TP Vision. Autre pilier de l’écosystème de la marque toutefois spécialisé dans les téléviseurs, il a en effet décidé de reprendre le flambeau et n’a pas eu peur de s’attaquer à l’un des produits les plus emblématiques de la gamme pour la relancer avec le Fidelio X3. Successeur du Fidelio X2 de 2015, il devra donc à la fois faire mieux et surtout montrer que la gamme à succès de Philips a encore un bel avenir entre les mains de TP Vision. Défi relevé ? Nous l’avons testé.

Philips Fidelio X3

© Philips

L’ergonomie et le design

Modèle sédentaire et réservé qui plus est aux espaces silencieux avec sa conception ouverte, le Fidelio X3 privilégie naturellement le confort à la compacité. On y retrouve donc comme sur les modèles précédents un arceau suspendu avec système d’ajustement automatique plus que bienvenu compte tenu du poids de 380 grammes de l’ensemble, puisqu’il permet de bien le répartir sur le haut du crâne. Nous avons par ailleurs relevé une pression de 460 gf au niveau des oreilles. Elle est elle aussi bien répartie grâce au grand diamètre des écouteurs qui encerclent les oreilles, et l’on peut compter sur la bonne épaisseur des coussinets en mousse à mémoire de forme pour l’atténuer. Il est de plus à noter que les écouteurs sont maintenus par une barre horizontale leur permettant de basculer légèrement pour s’adapter à la physionomie de chacun, et l’on ajoutera que Philips, ou TP Vision plutôt donc, a pris soin de sélectionner des matériaux de qualité pour concevoir son nouveau casque, et améliorer encore le confort.

Philips Fidelio X3

© Philips

Les arceaux en métal sont couverts d’un cuir écossais Muirhead agréable tandis que l’on retrouve du tissu plus chaleureux au niveau des écouteurs : velours sur l’intérieur, et kvadrat sur l’extérieur. Tout semble donc avoir été réuni pour que l’utilisateur se sente comme dans un cocon une fois le casque sur les oreilles… Malheureusement, l’arceau suspendu et surtout son système d’ajustement automatique ne fonctionnent pas aussi bien sur tous les crânes. Une gêne s’est assez rapidement fait sentir chez l’un des trois membres de notre rédaction ayant essayé le Fidelio X3. Mieux vaut donc tout de même l’essayer avant de passer en caisse.

Philips Fidelio X3

© Philips

D’un point de vue esthétique, l’association du métal et du tissu fait un mariage plutôt moderne et inhabituel sur ce segment, et qui plaira ou non selon les goûts de chacun. Le soin apporté à l’assemblage est en tout cas appréciable, si ce n’est pour l’arceau supérieur où le cuir n’a pas été cousu, mais simplement collé. Le raccordement est d’ailleurs bien visible, et l’on ne peut donc qu’espérer qu’il ne se décollera pas avec le temps. Le casque semble néanmoins robuste avec sa structure métallique. Il est de plus livré avec d’épais câbles mesurant 3 mètres de long et revêtus de tissu que l’on imagine tout autant durer dans le temps pour connecter le Fidelio X3 aux sources audio : l’un avec connecteur de 2,5 mm, l’autre en 3,5 mm. À noter qu’un adaptateur 6,3 mm est fourni pour ce dernier, et que l’on trouve deux sorties – gauche et droit – à l’autre bout de ces câbles.

Philips Fidelio X3

© Philips

Confort
3
Poids
339 g

La qualité audio

Le Fidelio X3 intègre des transducteurs de 50 mm inclinés à 15° et offre une qualité d’écoute très satisfaisante, avec des basses profondes et presque sans distorsion. Les médiums sont très bien restitués également et, s’il s’en sort un peu moins bien dans les aigus, ceux-ci se maintiennent tout de même très bien jusqu’à 10 kHz. Nous avons en outre relevé une excellente sensibilité de 94 dB permettant d’utiliser le Fidelio X3 avec tous types d’appareils. Rien ne vous empêche donc d’utiliser ce casque Hi-Fi avec un smartphone, à condition bien sûr que celui-ci soit doté d’une prise casque, et que le câble de 3 mètres de long ne vous dérange pas trop…

Bande passante

L’isolation (passive)

Comme indiqué plus tôt, le Fidelio X3 est un casque à conception ouverte. Il isole de ce fait peu des bruits extérieurs. Même s’il parvient à atténuer quelque peu les aigus et les médiums, c’est bien un casque à utiliser en intérieur, et de préférence dans une pièce calme de la maison.

Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Isolation
5.9

À l’inverse, on remarque que le Fidelio X3 est plutôt efficace pour limiter les fuites de son vers l’extérieur. Vous pourrez donc en profiter sans trop perturber le calme ambiant.

Bande passante perturbation

Conclusion

Note LABOFNAC

Cinq ans après le X2, le Fidelio X3 se présente comme une belle évolution. Il délivre une excellente qualité audio, et sait mettre l’utilisateur à l’aise pour lui permettre d’en profiter. Capable de s’adapter à la plupart des morphologies grâce à son arceau suspendu s’ajustant automatiquement en taille, il offre un port confortable malgré un poids somme toute élevé et crée une enveloppe chaleureuse autour des oreilles avec ses épais coussinets en velours. Seul petit inconvénient, que le Fidelio X3 partage d’ailleurs avec la plupart des casques Hi-Fi, sa conception ouverte impose de l’utiliser dans des environnements calmes, et donc plutôt à la maison. On imagine toutefois mal un casque aussi imposant porté en extérieur, et il sera tout de même possible de s’échapper jusqu’au jardin puisque son excellente sensibilité permet de l’utiliser avec la plupart des sources, smartphone compris.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin