Test Labo

Test Labo de la Huawei Sound X : dans l’attente de sa mise à jour

10 septembre 2020

En résumé

Note LABOFNAC

En s’associant au spécialiste de l’audio français Devialet, dont il se vante d’utiliser la configuration Push-Push pour les woofers et la technologie d’optimisation du signal SAM, Huawei avait naturellement créé beaucoup d’attentes autour de sa Sound X. Et force est de reconnaître qu’elle n’est pas tout à fait à la hauteur. Un peu mou, le rendu audio ne fait pas vraiment honneur aux différents instruments pouvant prendre part aux morceaux et surtout aux percussions, et la Sound X arrive aussi loin derrière les Phantom en matière de distorsion. Elle ne joue certes pas dans la même catégorie, mais il est évidemment difficile de ne pas faire la comparaison. Nul doute d’ailleurs que la Sound X aurait été appréciée avec plus de clémence si cette collaboration avec Devialet n’avait pas été tant mise en avant, car avec des niveaux acoustiques mesurés entre 84 et 95 dB et une bande passante finalement assez équilibrée, ses performances restent satisfaisantes compte tenu de son format somme toute compact. L’enceinte de Huawei fait en outre un très bel objet à exposer dans le salon avec ses courbes et son habillage noir brillant toutefois salissant, et l’on retient également une grande facilité d’utilisation en Bluetooth. Pour l’heure, d’ailleurs, c’est pratiquement le seul moyen de diffuser de la musique sur la Sound X, dépourvue d’entrée analogique et dotée d’une connexion Wi-Fi difficilement exploitable en l’absence de services de streaming compatibles. Si l’on ajoute à cela l’absence de l’assistant Célia, néanmoins promis pour plus tard et devant permettre le pilotage à la voix de l’enceinte et des appareils compatibles de la maison, la Sound X n’est en l’état guère plus qu’une bonne et jolie enceinte sans fil dont les fonctions connectées restent à découvrir. Espérons donc que des mises à jour viendront très rapidement enrichir ses fonctionnalités, aujourd’hui bien trop pauvres pour justifier son tarif de près de 300 euros.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design très réussi
  • Des basses convaincantes
Les moins
  • Pas d'entrée analogique
  • Pas d'accès direct aux services de streaming
  • L'assistant Célia se fait toujours désirer

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Puissance sonore
Cette note exprime la capacité de l’appareil à produire un son fort, sans déperdition de qualité (sans distorsion)
Rapport Puissance/volume
Plus l’enceinte est compacte, et moins il est facile de produire un son puissant de qualité. Cette note est à destination des personnes soucieuses du gain de place
Article rédigé par
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin