Test

Test Labo du Samsung Galaxy A6+ : toujours plus grand

31 août 2018

En résumé

Un peu plus grande que le Samsung Galaxy A6, cette déclinaison « Plus » apporte au passage quelques améliorations intéressantes, à commencer par une définition plus élevée (2220 x 1080 pixels) rendant son écran de 6 pouces d’autant plus appréciable. Celui-ci, de type Super AMOLED toujours, s’en sort en outre très bien en contraste, colorimétrie et directivité. Le Galaxy A6 Plus apporte également un chipset un peu plus puissant, bien qu’il ne faille pas attendre de miracle non plus de la part de son Snapdragon 450, alors que la fonction photo est enrichie à l’avant comme à l’arrière. On trouve dans le premier cas un capteur à la résolution supérieure (24 mégapixels) pour les selfies, alors qu’un capteur de 5 mégapixels est ajouté pour assister celui de 16 mégapixels dans la création d’arrière-plans au dos. Néanmoins, la qualité des clichés « classiques » est légèrement inférieure à la sortie de ce module double. On retrouve pour le reste une bonne qualité de réception, bien que toujours entachée par un léger manque de sensibilité, une expérience d’écoute convenable aussi bien sur haut-parleur qu’au casque ainsi qu’une autonomie approchant les 9 heures selon notre test Labo. Le tout est de plus associé, cette fois encore, à Android 8.0 Oreo enrichi de l’interface de Samsung, qui en profite pour mettre en avant ses solutions Samsung Pay et Bixby.
(La note technique globale ci-dessous ne prend pas en compte l’évaluation de la photo, toujours en cours de test au Labo.)

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Bel écran de 6 pouces
  • Bonne autonomie
Les moins
  • Appareil photo en retrait
Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin