Test Labo

Test Labo des Sony WI-SP500 : tout pour le sport

11 octobre 2018
SONY WI-SP500 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Nouveaux venus dans la gamme d’écouteurs sportifs de Sony, les WI-SP500 reçoivent la musique en Bluetooth pour une plus grande liberté de mouvement, mais maintiennent un câble entre eux. Celui-ci se positionne sur la nuque, et se montre très léger puisque Sony a fait le choix d’intégrer toute l’électronique aux écouteurs, boutons de commande et batterie inclus. Ils sont de ce fait assez imposants avec leur forme très allongée et, bien que légers, peinent à rester dans les oreilles durant les séances de sport en l’absence d’ailettes. Sony a préféré miser sur des embouts antidérapants qui, même dans la bonne taille puisque deux sont fournies, se révèlent donc un peu moins efficaces, la forme semi-intra n’aidant pas non plus. Les WI-SP500 sont en revanche résistants à la sueur (IPX4). Un point évidemment appréciable pour des modèles sportifs.
Côté audio, les basses sont très largement mises en avant et la distorsion se montre en outre assez marquée à 200 Hz. Ajoutez à cela des aigus en retrait et vous aurez compris qu’il ne s’agit définitivement pas d’écouteurs destinés aux audiophiles, mais avant tout bons pour rythmer des séances de sport. On leur pardonnera d’ailleurs aussi, dans ce cas d’usage, la faible efficacité de l’isolation, particulièrement sur les graves, puisque cela permettra aux citadins de courir à l’extérieur en entendant la circulation. Les WI-SP500 sont en revanche meilleurs pour limiter les fuites de son et ils profitent d’une excellente sensibilité, mesurée dans notre Labo à 81 mV. Avec aussi une autonomie satisfaisante de 8h15 en moyenne, les écouteurs de Sony devraient donc au moins remplir leur mission et satisfaire les amateurs de sport.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Excellente sensibilité
  • Basse bien présente, même un peu trop
  • Certification IPX4
  • Bonne autonomie
Les moins
  • Maintien perfectible
  • Un peu de distorsion
  • Isolation peu efficace sur les graves

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin