Test Labo

Test Labo de la B&O Play Beoplay P2 : séduisante, mais trop peu puissante

18 juin 2017
BANG ET OLUFSEN P2 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Avec le savoir-faire que nous lui connaissons, il ne fait aucun doute que B&O Play aurait pu mieux faire avec cette Beoplay P2, dont le design restera le principal atout face à la concurrence. Outre sa taille de guêpe, cette enceinte ultraportable et résistante aux éclaboussures profite de matériaux résolument haut de gamme entre sa grille en aluminium et la sangle ajustable en cuir qui l’accompagne afin d’en faciliter plus encore le transport. Dommage que son autonomie soit si limitée. Il ne faudra pas espérer plus de 5 heures d’écoute sur une charge. Et les performances audio ne sont pas à la fête non plus. Si la réponse en fréquence apparaît plutôt équilibrée de 80 Hz à 20 kHz, ce qui n’est pas rien compte tenu du format, il sera malheureusement difficile d’en profiter pleinement, tant cette Beoplay P2 manque de coffre. Il ne faudra pas espérer monter au-delà de 75 dB avec une bonne qualité d’écoute. Une enceinte séduisante donc, mais qui semble finalement peu adaptée à l’usage nomade auquel elle est destinée.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design soigné
  • Réponse en fréquence équilibrée
Les moins
  • Puissance trop faible
  • Autonomie en retrait

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Puissance sonore
Cette note exprime la capacité de l’appareil à produire un son fort, sans déperdition de qualité (sans distorsion)
Rapport Puissance/volume
Plus l’enceinte est compacte, et moins il est facile de produire un son puissant de qualité. Cette note est à destination des personnes soucieuses du gain de place

Notre test détaillé

Ergonomie et design

Bande passante
Courbe de réponses en fréquences mettant en évidence, les différences entre la barre de son testée et la meilleure et la pire des barres de son.
Réponse en frequences
8.3
Puissance sonore
2.7
Durée moyenne autonomie
04:56:00

Conclusion

Note LABOFNAC

Avec le savoir-faire que nous lui connaissons, il ne fait aucun doute que B&O Play aurait pu mieux faire avec cette Beoplay P2, dont le design restera le principal atout face à la concurrence. Outre sa taille de guêpe, cette enceinte ultraportable et résistante aux éclaboussures profite de matériaux résolument haut de gamme entre sa grille en aluminium et la sangle ajustable en cuir qui l’accompagne afin d’en faciliter plus encore le transport. Dommage que son autonomie soit si limitée. Il ne faudra pas espérer plus de 5 heures d’écoute sur une charge. Et les performances audio ne sont pas à la fête non plus. Si la réponse en fréquence apparaît plutôt équilibrée de 80 Hz à 20 kHz, ce qui n’est pas rien compte tenu du format, il sera malheureusement difficile d’en profiter pleinement, tant cette Beoplay P2 manque de coffre. Il ne faudra pas espérer monter au-delà de 75 dB avec une bonne qualité d’écoute. Une enceinte séduisante donc, mais qui semble finalement peu adaptée à l’usage nomade auquel elle est destinée.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Puissance sonore
Rapport Puissance/volume
Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Pour aller plus loin