Test Labo

Test Labo de la JBL Charge 3 : une enceinte nomade et waterproof

18 avril 2016
JBL Charge 3 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Si elle partage une partie de son look avec la Flip 3, la JBL Charge 3 se veut tout de même plus imposante et plus performante. D’abord, sa puissance sonore est plus élevée (ce qui n’était pas difficile) et sa réponse en fréquence est plus équilibrée. Plus gros format rime aussi avec batterie plus importante, et l’autonomie est plus appréciable que sur la Flip 3. Elle aussi se montre résistante à l’eau, et JBL mise sur l’aspect nomade pour séduire.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Autonomie
  • Résistance à l'eau
  • Performances audio
Les moins
  • Puissance encore juste

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Puissance sonore
Cette note exprime la capacité de l’appareil à produire un son fort, sans déperdition de qualité (sans distorsion)
Rapport Puissance/volume
Plus l’enceinte est compacte, et moins il est facile de produire un son puissant de qualité. Cette note est à destination des personnes soucieuses du gain de place
Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Pour aller plus loin