Test Labo

Test Labo du Sonos Play:3 : simplicité, qualité sonore, mais connectique chiche

30 décembre 2016

En résumé

Note LABOFNAC

La Sonos Play:3 n’est pas la plus récente des enceintes du constructeur, mais c’est peut-être le meilleur compromis de la marque entre le budget des consommateurs et la qualité sonore. La réponse en fréquences de ce produit est remarquable. Elle se montre de plus extrêmement simple à installer, à intégrer partout grâce à des dimensions contenues, et son pilotage via smartphone est un jeu d’enfants. On regrette cependant que l’ensemble soit si chiche en connectique.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Qualité audio remarquable
  • Facilité d'utilisation
Les moins
  • Connectique faible

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Puissance sonore
Cette note exprime la capacité de l’appareil à produire un son fort, sans déperdition de qualité (sans distorsion)
Rapport Puissance/volume
Plus l’enceinte est compacte, et moins il est facile de produire un son puissant de qualité. Cette note est à destination des personnes soucieuses du gain de place

Notre test détaillé

La Sonos Play:3 n’est pas la plus récente des enceintes du constructeur, puisqu’elle a été présentée en 2011. Depuis, le firmware a évidemment été mis à jour, l’installation a été simplifiée, et les sources compatibles avec l’application Sonos se sont multipliées. D’ailleurs, le test du Labo a été effectué avec la dernière mise à jour de l’enceinte, preuve s’il en est que la marque effectue un suivi attentif de l’un de ses produits phares.

L’ergonomie et le design

Entre son modèle d’entrée de gamme (Play:1) et son modèle haut de gamme (Play:5), Sonos propose un modèle de milieu de gamme, dirons-nous, qui répond au nom de Sonos Play:3. Esthétiquement, on a le sentiment que cette Play:3 a largement emprunté le look de la Play:5, dans un format plus compact. On est donc face à un produit rectangulaire, aux dimensions contenues (13,2 x 26,8 x 16 cm pour 2,6 kilos) et qui peut ainsi s’encastrer facilement dans une bibliothèque, se poser sur une étagère, sur  un meuble… L’avantage, c’est qu’il est possible de placer l’objet de façon horizontale ou verticale.

sonos play 3

Sonos a par contre fait l’impasse sur la connectique, qui se montre particulièrement pauvre. Pensée pour être pilotée en Wi-Fi, l’enceinte ne bénéficie même pas d’un port Jack qui se serait avéré extrêmement pratique lors d’une soirée, par exemple, pour permettre à n’importe qui de lancer la musique en provenance de son téléphone. Tant pis. À la place, on ne trouve finalement que la prise d’alimentation, et un emplacement Ethernet.

sonos play 3

À l’intérieur, sous la grille qui couvre les détails techniques, la Play:3 embarque trois haut-parleurs, décomposés en un tweeter et deux médiums/graves. C’est deux de moins que sur la Play:5, qui s’équipe d’un second tweeter et d’un autre haut-parleur dédié aux basses.

sonos play 3

Dans l’ensemble, le design de l’enceinte est simple et propre, mais l’objet manque de charme. Chez la concurrence, on trouve des modèles équivalents, mais plus travaillés esthétiquement. Heureusement, ce n’est pas le look qui compte vraiment ici.

sonos play 3

Installation et logiciel

À la sortie de ce modèle, certains s’étaient montrés critiques concernant les difficultés parfois rencontrées pour installer la Play:3. Mais force est de constater que la fabricant a su redresser la barre au fil des mises à jour, car l’installation s’avère aujourd’hui d’une grande simplicité. Il suffit désormais de la brancher en secteur, de télécharger l’application Sonos sur votre ordinateur ou votre smartphone, et de vous laisser guider à travers les étapes. Mises à jour comprises, l’installation ne nécessite pas plus de 10 minutes.

sonos play 3 logiciel

Un partenariat pratique avec Spotify

Depuis peu, les produits Sonos sont même pilotables directement depuis l’application Spotify, ce qui rend leur utilisation encore plus simple pour les utilisateurs du service de streaming. Dans tous les cas, l’application Sonos permet de lier des bibliothèques multimédias, et vous ne devriez rencontrer aucun problème pour écouter toute votre musique.

sonos play 3 logiciel

La fonction Trueplay pour optimiser le rendu audio

Le choix d’un système Sonos, c’est également l’accès au multiroom. En effet, l’application permet facilement d’associer/dissocier plusieurs produits de la marque, et de pouvoir ainsi piloter l’ensemble des enceintes de votre domicile depuis votre smartphone. L’installation reste tout aussi simple. Pour les béotiens en la matière, il est tout de même bon de noter que les grands fabricants de systèmes multiroom tels que Bose ou Sonos proposent des solutions fermées. Cela signifie qu’une fois que vous commencez avec une marque, il faut continuer dans son écosystème de produits, les autres n’étant pas compatibles.

Qualité audio

Chez certains constructeurs, on reconnait une signature dans la réponse en fréquences, avec des basses qui peuvent être, par exemple, préaccentuées afin de fournir un effet plus profond. Avec la Sonos Play:3, la signature est synonyme de linéarité puisque la réponse en fréquences est pratiquement parfaite, que ce soit dans les graves, les médiums ou les aigus.

Notons tout de même que, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, les extrêmes aigus chutent à partir de 16 KHz. Bref, la réponse en fréquences est excellente, et permet à la Play:3 de se classer comme l’une des meilleures enceintes en activité, du moins en matière de linéarité.

Bande passante
Courbe de réponses en fréquences mettant en évidence, les différences entre la barre de son testée et la meilleure et la pire des barres de son.
Réponse en frequences
9.4

À 60 Hz et pour 10 % de distorsion (harmonique 3), on mesure un niveau acoustique maximum à 87 dB, soit une bonne performance. À 80 Hz, on relève 86 dB , et 90 dB à 100 Hz. Il y a très peu de modifications du signal lié au haut-parleur.

Puissance sonore
6.5

Conclusion

Note LABOFNAC

La Sonos Play:3 n’est pas la plus récente des enceintes du constructeur, mais c’est peut-être le meilleur compromis de la marque entre le budget des consommateurs et la qualité sonore. La réponse en fréquences de ce produit est remarquable. Elle se montre de plus extrêmement simple à installer, à intégrer partout grâce à des dimensions contenues, et son pilotage via smartphone est un jeu d’enfants. On regrette cependant que l’ensemble soit si chiche en connectique.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Puissance sonore
Rapport Puissance/volume
Article rédigé par
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin