Actu

L’Instant Lire à la Fnac : Les romanciers dramaturges

02 février 2021
Par Nathalie

L’instant Lire à la Fnac : le rendez-vous de toutes les littératures à ne pas manquer. Baptiste Liger, directeur de la rédaction du magazine Lire Le Magazine Littéraire, partage ses conseils de lecture. En ce début d’année, place aux écrivains dramaturges !

Bon évidemment, les amoureux de théâtre ne sont pas aux anges en ce moment. Les salles sont fermées et jusqu’à quand, allez savoir. Toujours est-il qu’on peut se plonger dans l’œuvre des plus grands dramaturges qui peuvent se révéler, en fait, d’excellents romanciers. La preuve.

 

Les écrivains dramaturges : les fondateurs

Baptiste Liger : « En France, vous le savez, on aime bien tout mettre dans des cases. On ne peut pas être ceci et cela. On ne peut pas être à la fois un grand auteur de fiction, de nouvelles et aussi un grand auteur pour les planches. Pourtant l’Histoire littéraire nous a montré aussi, et comment, que certaines personnes ont su exceller dans les deux.

À tout seigneur tout honneur, notre Toto national, Totor, enfin, Victor Hugo quoi. Hugo c’est à la fois Les Misérables et Ruy Blas qui est devenu ensuite au cinéma La Folie des grandeurs.

Les-Miserables-Les-Miserables-Tome-1   Ruy-Blas La-Folie-des-grandeurs

On pourrait prendre aussi le cas de Jean Cocteau. Il faut dire que Cocteau, il a touché un petit peu à tout. Lorsqu’on cite le nom de Jean Cocteau, on songe à la fois aux Enfants terribles mais aussi à Orphée ou L’Aigle à deux têtes et bien d’autres choses.

Les-Enfants-terribles Orphee L-Aigle-a-deux-tetes

On ne va pas oublier non plus Jean-Paul Sartre. Jean-Paul Sartre, c’est La Nausée mais aussi, c’est une pièce, pratiquement un thriller existentiel et existentialiste comme Huis clos qu’on a vu très souvent représenté au théâtre.

La-Nausee Huis-clos-Les-Mouches

Prenons quelqu’un comme Nathalie Sarraute. À la fois, c’est Enfance, c’est Tropismes, mais c’est aussi Pour un oui ou pour un non dans un genre évidemment différent.

Enfance Tropismes Pour-un-oui-ou-pour-un-non

Les écrivains dramaturges de la rentrée littéraire de l’hiver

SergeMais bon, il est toujours facile d’utiliser les grands noms du passé et le patrimoine littéraire. Attachons-nous aux auteurs contemporains et à la présente rentrée littéraire. Et ce début d’année 2021 est, ma foi, fort riche. Serge. C’est un prénom, somme toute, assez commun, mais c’est aussi le titre du nouveau roman de Yasmina Reza, romancière primée, elle avait eu le prix Renaudot il y a quelques années. Mais surtout dramaturge, traduite et jouée dans le monde entier avec Art, avec Le Dieu du carnage. Serge donc, va partir avec son clan en voyage mémoriel, pour ne pas dire touristique à Auschwitz. Tel est le sujet et Dieu sait qu’il est casse gueule. Yasmina Reza ose et avec quel talent, avec quelle acuité, avec quel culot. On rit, jaune, mais on rit. Ça fait mal pile là où il faut, ou où il ne faut pas et c’est une très grande réussite.

La-vengeance-m-appartientPrix Goncourt pour Trois femmes puissantes, Marie NDiaye s’essaie aujourd’hui à un genre dans lequel on ne l’attendait pas forcement, à savoir, le thriller judiciaire. Dans La Vengeance m’appartient, elle fait se réunir trois personnages, une mère infanticide accusée du meurtre de ses trois enfants, son mari et aussi une avocate à priori banale et qui normalement ne devrait pas se retrouver dans une affaire d’une telle ampleur. Évidemment, les liens vont se resserrer entre tous ces personnages, les vérités vont éclater et on sera toujours entre deux eaux et c’est tout le talent de Marie NDiaye de créer sans cesse du mystère, de distiller une atmosphère très personnelle et qui est complètement cohérente quand on connait son travail. Voilà, une pierre de plus dans l’édifice de celle qui est l’œuvre de Marie NDiaye, qui est sans doute l’une des plus importantes aujourd’hui de la littérature française. Oui, je sais, la formule est quelque peu ronflante mais Marie NDiaye le mérite bien.

La-Traversee-des-temps-Paradis-perdusEnfin, je n’ai pas le droit d’oublier notre chroniqueur Éric-Emmanuel Schmitt qui, chaque mois, dans Lire Magazine Littéraire distille ses conseils d’écriture. Notre jury Goncourt, par ailleurs star des planches et propriétaire de théâtre s’est sans doute lancé dans son œuvre littéraire la plus démesurée, la plus ambitieuse, avec une Histoire de l’Humanité en huit tomes intitulée la Traversée des temps. À vous maintenant de découvrir le premier tome : Paradis perdus. Bref, on espère que tous ces romanciers dramaturges vous donneront bien du plaisir de lecture.

Et pour conclure on croise les doigts pour Florian Zeller. En effet, le dramaturge français vient de porter à l’écran sa propre pièce, Le Père, qui est devenu The Father avec s’il vous plaît, pour cette adaptation cinématographique Anthony Hopkins et quelque chose me dit que ça sent bon pour les Oscars. And the winner is… »

Lire-Fevrier-2021Rendez-vous le mois prochain pour le nouvel « Instant Lire à la Fnac » sur Fnac.com, dans vos magasins et dans les pages du magazine Lire.
Et n’oubliez pas : vous pouvez lire avant d’acheter. Pour cela, rendez-vous sur Fnac.com ou sur l’appli Kobo by Fnac. Magie, magie, sur la page du livre tant souhaité, vous trouverez ses premières pages.
Pour plus de lectures numériques, visitez l’univers Kobo by Fnac
Visionnez tous les épisodes de L’Instant Lire à la Fnac
Et découvrez plus de conseils de lecture sur Fnac.com
 
 
Article rédigé par
Nathalie
Nathalie
Libraire Fnac.com
Sélection de produits