Article

Agent 47 : tout savoir sur le héros des jeux Hitman d’IO Interactive

13 janvier 2021
Par Mohamed Mir
Agent 47 : tout savoir sur le héros des jeux Hitman d'IO Interactive

Qui est le tueur à gages emblématique des jeux vidéo d’IOI ? L’agent 47 existe depuis le début des années 2000 et s’est imposé comme une figure reconnue du monde vidéoludique.

Qui est l’agent 47 ?

Comment est né l’agent 47 ?

Le character designer Jacob Anderson a révélé qu’aux débuts de sa conception, le personnage aurait pu avoir un look totalement différent. Parmi les idées qui tournaient autour des personnages, l’agent 47 aurait pu être un vieil homme méchant avec des cheveux et un personnage qui portait des « lunettes high-tech bizarres ».

Parmi ses autres références citées, on retrouve un ensemble de comic books, des films de Hong Kong et différents médias du même genre. Le studio danois IO Interactive, autrefois édité par Eidos, est donc parti d’un mélange de tous ces points.

L’équipe de développement a toujours été intéressée par l’idée d’un clone dont le futur pouvait être décidé par ceux qui l’ont créé. Le directeur des jeux Rasmus Højengaard a toujours voulu partir sur l’histoire de la création de l’assassin ultime créé par du clonage.

Agent47-evolution

Que signifie le code barre de l’agent 47 ?

Le code barre tatoué à l’arrière de sa tête est l’un des éléments clés les plus reconnaissables du personnage. Son explication est connue des fans les plus hardcores et n’est pas dénuée de sens.

Agent47-code

Le code barre entier est 640509-040147, avec la première partie qui correspond à sa date de naissance et la seconde partie qui correspond à la série de clones dont il fait partie.

640509 signifie qu’il est « né » en 1964, durant le 5ème jour du 9ème mois (5 septembre 1964)

040147 signifie qu’il fait partie de la 4ème série de clones, qu’il est le premier de sa série et le 47ème en tout

Agent47-code-2

Les inspirations pour l’agent 47

Physiquement, le personnage est assez simple et donc pas vraiment très compliqué à développer mais il s’avère que son visage est inspiré du doubleur qui lui prête sa voix : le comédien de doublage britannico-sud-africain David Bateson.

Il a doublé l’agent 47 entre 2000 et 2006 durant les 4 premiers titres soit de Codename 47 à Blood Money. A l’époque du développement du 5ème titre, Bateson avait annoncé à un fan qu’il n’était pas sûr d’être à nouveau contacté pour ce dernier opus. Une nouvelle qui a fait du bruit auprès des fans avant qu’IO Interactive n’annonce son retour pour Absolution.

Bien sûr, David Bateson a aussi été de retour dans la nouvelle trilogie depuis 2016 pour à nouveau prêter sa voix à l’agent 47.

Agent47-DavidBateson

L’histoire de l’agent 47

47 est un clone génétiquement modifié pour être le point culminant de plusieurs décennies de recherches secrètes financées par des génies du crime qui ont fourni leur ADN.

Ces cinq hommes sont souvent mentionnés comme les « Cinq Pères » (ou « Five Fathers » dans la version d’origine). Ils ont tous servi dans la Légion étrangère et à l’issu de leur temps dans le corps de l’Armée de terre française, quatre d’entre eux sont retournés dans leur pays pour y construire leur empire criminel.

Le cinquième d’entre eux, Dr. Otto Ort-Meyer, a choisi de rester pour gérer une institution psychiatrique qu’il utilisait comme couverture pour conduire ses expériences génétiques. Ses quatre camarades ont financé le travail d’Ort-Meyer en échange d’organes de donneurs d’organes récoltés du corps des clones, augmentant de manière significative leur espérance de vie.

L’idée d’origine était donc de créer des clones pour avoir des parties de corps de côté en cas de besoin mais le projet s’est transformé en création d’assassins. Avec son travail qui a été discrédité en Allemagne, Ort-Meyer a dû partir en Roumanie pour éviter les critiques de ses théories radicales. Son but ultime est devenu de créer une armée de super-hommes sans défaut et parfaitement obéissants, croyant que la recombinaison génétique et le clonage humain seraient la clé pour créer de meilleurs humains : plus puissants physiquement et mentalement, sans être contraints par leur consience.

Agent47-OrtMeyer

Ses associés n’étaient pas au courant de son objectif mais dès qu’ils ont commencé à soupçonner quelque chose, Ort-Meyer a engagé 47 pour les tuer. Mais lorsque 47 a compris son plan, il l’a lui-même tué. 47 est le meilleur des clones du projet, bien que souvent montré comme un tueur au sang froid qui n’a comme priorité que la réussite de mission, quitte à éliminer des innocents s’ils empêchent la mission d’être accomplie, mais il préfère éviter au maximum les dégâts collatéraux.

Depuis son enfance, 47 est entraîné au combat sans arme, et au maniement des armes à feu mais aussi sur les équipements militaires et l’art du déguisement en plus des outils plus traditionnels de l’assassinat comme les câbles de fibre et le poison. Son entraînement a montré qu’il faisait preuve d’une grande précision, avec une réussite dans chaque test, avec une grande discrétion.

Dans l’histoire d’origine, 47 s’est échappé de l’asile dans lequel il a été élevé à l’âge de 29 ans (soit en 1993). Quelques années après s’être échappé, l’International Contract Agency s’est intéressé à ses activités et a voulu le recruter en 2000. Malgré des réticences du directeur du recrutement, qui n’aimait pas le fait d’avoir aucune information sur 47 qui a bien couvert ses traces, il est devenu le meilleur élément et le plus demandé de l’organisation.

Agent47-ICA

Les Cinq Pères de l’agent 47

Les clones du projet ont donc de l’ADN qui provient de ces 5 cerveaux criminels :

Dr. Otto Wolfgang Ort-Meyer, un scientifique allemand

Lee Hong, un chef des Triades chinoises à Hong Kong

Pablo Ochoa, un baron de la drogue colombien

Franz Fuchs, un chef d’une organisation terroriste australienne

Arkadij Jegorov (ou Boris Ivanovich Deruzka), un trafiquant d’armes russe/kazakh

Agent47-CinqPeres

Où retrouver l’agent 47 ?

L’agent 47 dans les jeux vidéo

La chronologie principale originelle se compose de 5 épisodes :

Hitman : Tueur à gages (2000)

Hitman 2: Silent Assassin (2002)

Hitman: Contracts (2004)

Hitman: Blood Money (2006)

Hitman: Absolution (2012)

Trois spin-offs ont vu le jour par la suite avec Hitman: Sniper Challenge sur consoles de salon ainsi que les jeux Hitman Go (puzzle tour par tour) et Hitman: Sniper (shooter à la première personne) sur mobile.

Agent47-Hitman-spinoffs

En 2016, un nouveau jeu est développé en tant que soft-reboot et, en même temps, suite des jeux précédents.

Hitman (2016)

Hitman 2 (2018)

Hitman 3 (2021)

L’agent 47 au cinéma

L’agent 47 s’est aventuré deux fois au cinéma avec 2 aventures Rated R, deux films qui n’ont pas été appréciés par la critique mais qui ont tout de même réussi à engranger un certain bénéfice pour les studios impliqués.

Hitman – 2007

En février 2003, Eidos et IO Interactive entraient en négociations avec des boîtes de productions hollywoodiennes pour lancer une adaptation cinématographique des jeux vidéo.

En octobre 2005, 20th Century Fox (aujourd’hui 20th Century Studios depuis le rachat par Disney), a obtenu les droits de distribution du film pour ensuite engager Skip Woods pour écrire le scénario et avoir Vin Diesel en tant que producteur délégué ainsi que star du film.

En décembre 2006, Vin Diesel abandonne le rôle (et non pas la casquette de producteur) à cause de son emploi du temps chargé et le rôle a été proposé à Jason Statham, qui l’a refusé. Un mois plus tard, en janvier 2007, c’est l’acteur Timothy Olyphant (Justified, The Mandalorian) a été choisi pour donner vie au personnage sur grand écran avec le réalisateur français Xavier Gens pour le diriger.

En mars 2007, l’acteur Dougray Scott (Mission: Impossible 2, Enigma, Batwoman) est choisi pour incarner l’ennemi de l’agent 47. Olga Kurylenko (Quantum of Solace, Momentum, Oblivion), Robert Knepper (Prison Break, iZombie, Jack Reacher Never Go Back), Ulrich Thomsen (Banshee, The Blacklist, Counterpart) et Michael Offei (Casino Royale) rejoignent aussi le casting.

Avec un tournage qui a débuté quelques temps après ces annonces, ce sont 12 semaines de tournage qui ont pu être effectuées pour une sortie cinéma initialement prévue pour octobre 2007. Mais la sortie a ensuite été décalée d’un mois en demi pour permettre à la production des reshoots.

Peu de temps avant la sortie du film, différents rapports indiquaient que le réalisateur avait été viré et que la Fox ne lui laisserait pas faire le montage final. Nicolas de Toth aurait donc été amené pour modifier et découper du contenu, pour non seulement changer les origines de l’agent 47 en retirant les éventuelles références à son origine que Gens avait laissé et gagner de l’argent.

Ce changement d’origines est l’une des plus grandes critiques du film : au lieu d’adresser le fait que l’agent 47 est un clone, le film utilise des images de la série Dark Angel (qui appartenait à la Fox) pour expliquer qu’il avait été enlevé en tant qu’enfant pour devenir un des assassins de l’Organisation.

La seconde critique est le fait d’avoir cette « Organisation » qui l’a tout simplement conçu pour devenir leur machine à tuer plutôt qu’avoir sa progression en tant qu’assassin qui travaille en freelance et éventuellement au sein d’une agence, plutôt qu’un personnage dont le cerveau a plus ou moins été lavé.

Une suite était prévue mais elle a été annulée en pleine production. Olyphant a expliqué quelques années plus tard à la suite de l’annonce d’un reboot qu’il n’était pas intéressé pour reprendre son rôle et qu’il avait simplement signé pour payer sa nouvelle maison suite à l’annulation de la série Deadwood.

Agent47-Hitman_Film_2007

Malgré cette incohérence par rapport à la série des jeux vidéo et l’échec critique, montrant encore une fois à l’époque que les adaptations cinématographiques de jeux vidéo n’étaient pas parfaites du tout, le film a été un succès financier. Avec un budget de $24 millions, le film a engrangé plus de $101 millions de recettes au box office mondiale, soit des bénéfices d’environ $77 millions.

Agent 47 – 2015

En février 2013, un reboot est annoncé avec le retour de Skip Woods en tant que scénariste mais cette fois accompagné de Mike Finch. Le réalisateur qui a été choisi cette fois s’appelle Aleksander Bach, il était plus connu pour avoir réalisé des clips de musique avant de passer dans la réalisation de publicités pour de gros clients.

Même si Bruce Willis a brièvement été envisagé, c’est l’acteur Paul Walker (Fast & Furious, Bleu d’enfer, Brick Mansions) avait été choisi pour incarner le rôle de l’agent 47 mais suite à son décès le 30 novembre 2013, il aura fallu attendre janvier 2014 pour apprendre que l’acteur Rupert Friend (Homeland, La Mort de Staline) était en négociations pour le remplacer.

Le casting de Zachary Quinto (Star Trek, Snowden, 24, Heroes, NOS4A2) en tant qu’ennemi principal du film et Hannah Ware (Boss, Betrayal) en tant que personnage principal féminin ont suivi le mois suivant. En mars, ce sont les acteurs Thomas Kretschmann (King Kong, Valkyrie, Stalingrad, Captain America Le Soldat de l’Hiver, Avengers L’Ère d’Ultron), Dan Bakkedahl (Life in Pieces, Les Goldberg, Battle of the Sexes, Space Force) et Ciarán Hinds (Miami Vice, John Carter, Ghost Rider 2 : L’Esprit de vengeance, Game of Thrones, Justice League) qui se sont aussi ajoutés au casting.

Tout comme le film précédent, Agent 47 n’a pas réussi non plus à retranscrire comme il fallait ses origines : au lieu d’être créé par le généticien allemand Ort-Meyer, il est créé par le généticien Ukrainien Petr Litvenko. Alors qu’Ort-Meyer est resté assez longtemps pour finir par être tué par 47, Litvenko a fui par simple culpabilité d’avoir créé ce projet. Toute l’histoire du film repose donc sur le fait de retrouver ce généticien, en passant par sa fille Katia.

Agent47-Agent47_Film_2015

Contrairement à Hitman, ce film a eu un plus gros budget et pourtant moins de recettes. Avec $35 millions de budget, le film a récolté $82,35 millions de recettes mondiales, soit environ $47,35 millions de bénéfices.

Qui sont les personnages emblématiques des jeux vidéo ?

Article rédigé par
Mohamed Mir
Mohamed Mir
Conseiller fnac.com jeux vidéo et high tech.
Sélection de produits