Article

Mes Fous de Jean-Pierre Martin : l’art de l’écoute

08 septembre 2020
Par Le Cercle Littéraire
Mes Fous de Jean-Pierre Martin : l’art de l’écoute
©dr

LE CERCLE LITTÉRAIRE – Le coup de cœur d’Anne C. (Issy les Moulineaux). Sandor, qui parle à la première personne, offre une écoute patiente aux schizophrènes, à leur entourage, à tous les malmenés de la vie. Souvent à son corps défendant. Il constate juste qu’il est, plus que les autres toujours là où il faut pour recueillir les paroles et délires de fous.

Le Cercle littéraire_Nouveau_Logo_Novembre_2016

Mes Fous

Le coup de cœur d’Anne C. (Issy les Moulineaux)

 

Une question d’expérience

Peut-être est-ce dû au fait que plusieurs membres de sa famille souffrent de ces mêmes troubles, ce qui le rend particulièrement attentif aux propos hors limite du raisonnable, perméable à la détresse d’autrui. Sandor ne cesse de se demander ce qui, chez lui, attire les âmes blessées à s’épancher. Seule Ysé, sa femme, partage sa perplexité. Et sa patience pour écouter ce qui ne se dit pas. À eux deux, ils forment un couple sensible. À force d’assister à des rencontres sur la maladie psychique, d’accueillir ceux dont la déraison a pu les conduire en prison ou en institution, ils savent que « l’équilibre est un miracle ».

Chercher l’équilibre

Ni pathos ni romanesque pour parler de la folie, des fous, des malades mentaux qui nous entourent ou qui, au contraire, vivent isolés en zone rurale ou en institution. Pas de jugement, ni empathie de bon aloi pour ceux que la raison a désertés. Face à la folie, il n’existe pas de « remède miracle » ni de guérison possible. Juste essayer de stabiliser les patients avec des médicaments adaptés. Pour leur entourage, d’apprendre à vivre avec. C’est le livre des paroles difficiles à prononcer, de ceux que nul ne comprend, à qui nul n’apporte de réconfort. Le livre des paroles délirantes des psychotiques en tout genre. Et il y en a !

Le narrateur souligne à quel point ils sont nombreux et divers. C’est parfois au détour d’une simple conversation que l’on perçoit une défaillance pour les uns, une souffrance pour les autres, des mots qui disent un ailleurs pour tous.

Paru le 27 août 2020 – 160 pages

À partir de
17€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Le Cercle Littéraire
Le Cercle Littéraire
l'espace où les grands lecteurs partagent leurs coups de cœur.
Sélection de produits