Actu

Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson fête ses 20 ans avec un clip de rap délirant

19 décembre 2021
Par Félix Tardieu
Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson
Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson ©DR

Le 19 décembre 2001 sortait en salles La Communauté de l’Anneau, premier volet de la trilogie culte réalisée par Peter Jackson. Vingt ans plus tard, la communauté s’est reformée à l’occasion d’un clip pour le moins inattendu.

Visiblement, c’est Noël avant l’heure pour les fans du Seigneur des Anneaux. À l’occasion des vingt ans de la sortie du premier film, l’animateur et humoriste Stephen Colbert a dévoilé lors de son émission quotidienne The Late Show (diffusée sur CBS) un clip de rap décapant s’attaquant avec autodérision à d’autres franchises populaires telles qu’Harry Potter et Star Wars. Il réunit des figures emblématiques de la trilogie du Seigneur des Anneaux : on y croise Elijah Wood (Frodo Baggins), Sean Astin (Sam), Billy Boyd (Pippin), Dominic Monaghan (Merry), Orlando Bloom (Legolas), Andy Serkis (Gollum) ou encore Hugo Weaving (Elrond) – qui nous régale pour l’occasion d’un petit slam en « elfique » – et une brève apparition de Viggo Mortensen (Aragorn). Le tout accompagné par Stephen Colbert et son acolyte Jon Batiste, jazzman et directeur musical de The Late Show with Stephen Colbert, ainsi que les rappeurs Method Man et Killer Mike. Satiriste politique très populaire outre-Atlantique, qui soir après soir a méticuleusement réduit en miettes l’administration Trump durant son mandat, Stephen Colbert est également connu pour sa passion indéfectible pour l’oeuvre de J.R.R. Tolkien et son adaptation par Peter Jackson.

Le réalisateur néo-zélandais a récemment réalisé un documentaire phare autour des Beatles, sorti sur Disney+ fin novembre, à partir de 150 heures d’archives issues de l’enregistrement du dernier album des Fab Four. Au début des années 2000, sa trilogie du Seigneur des Anneaux a relancé l’engouement pour le genre de la fantasy.

Inspirée de l’oeuvre littéraire de J.R.R. Tolkien, la trilogie de Peter Jackson – tournée dans son intégralité en Nouvelle-Zélande entre septembre 1999 et décembre 2000 – est une véritable prouesse de cinéma qui remporta un succès critique et commercial (près de trois milliards de recettes au box-office international) à la hauteur des ambitions de son réalisateur. Le Retour du Roi, le troisième volet, décrochera pas moins de 11 Oscars (sur 11 nominations !), égalant le record de Ben-Hur et Titanic

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin