Actu

Pour les scénaristes américains, Get Out est le meilleur film du XXIe siècle

07 décembre 2021
Par Félix Tardieu
Daniel Kaluuya dans "Get Out" (Jordan Peele, 2017)
Daniel Kaluuya dans "Get Out" (Jordan Peele, 2017) ©Universal Pictures International France

La Writers Guild of America, le syndicat des scénaristes américains, a dévoilé son classement des meilleurs films du XXIe siècle – à ce jour. Get Out, le film de Jordan Peele qui a fait sensation en 2017, se hisse au sommet du classement.

Après avoir reçu l’Oscar du meilleur scénario en 2018, voici une nouvelle consécration pour Get Out, le premier long-métrage de Jordan Peele, qui s’est d’abord fait connaître du grand public par son duo comique formé avec Keegan-Michael Key, notamment dans la série Key & Peele. Avec Get Out, Jordan Peele jouait habilement avec les codes du film d’horreur pour distiller une satire sociale piquante sur la société américaine et son racisme latent. À sa sortie, le film est un immense succès critique et commercial et finira par remporter pas moins de 255 millions de dollars au box-office international, pour un budget de seulement 4,5 millions de dollars. Jordan Peele réalisera ensuite Us (2019), où il continue à travailler le genre horrifique comme miroir de la société, mais celui-ci reçoit des critiques plus mitigées. Son troisième film, Nope, actuellement en cours de post-production, sortira en salles en juillet 2022. 

Dans le reste du classement émis par le syndicat, on retrouve Eternal Sunshine of the Spotless Mind (Michel Gondry, 2004 ; écrit par Charlie Kaufman) en deuxième position, suivi par The Social Network (David Fincher, 2010 ; scénario d’Aaron Sorkin), Parasite (Bong Joon Ho, 2019) et No Country for Old Men (Joel & Ethan Coen 2007). Dans la liste des 101 films élus, certains réalisateurs détiennent plusieurs entrées. Christopher Nolan est mentionné à quatre reprises pour The Dark Knight (2008), Inception (2010), Le Prestige (2006) et Memento (2000), qui clôt le top 10 du classement. Quentin Tarantino est cité pour Inglourious Basterds (2009), en neuvième  position sur la liste, Once Upon a Time in Hollywood (2019) et Django Unchained (2012). Ou encore Paul Thomas Anderson avec There Will Be Blood – septième au classement – The Master (2012) et Phantom Thread (2017). Les premières femmes à apparaître dans le classement sont Annie Mumolo et Kristen Wiig, scénaristes de Mes meilleures amies (2011), film de Paul Feig qui figure en 12e position. 

Joaquin Phoenix dans The Master (Paul Thomas Anderson, 2012) ©Metropolitan FilmExport

Dans son communiqué, le syndicat rappelle que Casablanca, sacré meilleur film de tous les temps dans un classement similaire publié en 2006, ne peut pas être comparé à un film comme Get Out : « (…) Imaginez Jordan Peele présentant son concept à Jack Warner, et vous comprendrez immédiatement pourquoi la comparaison des scénarios entre les époques hollywoodiennes est impossible. « Nous ne faisions pas de l’art, nous gagnions notre vie », disait le scénariste Julius Epstein en plaisantant sur le système des studios sous lequel Casablanca a été écrit ». Selon le syndicat, le concept d’« écriture pour l’écran » n’a plus vraiment cours aujourd’hui : « Le système des studios a cédé la place à celui du streaming, où tout, quelle que soit la source, est en concurrence pour attirer les regards. Cette démocratisation des contenus a changé beaucoup de règles », comme en témoigne la diversité des genres cinématographiques représentés – parfois au sein d’un même film -, de la science-fiction au film d’animation en passant pour l’horreur ou la comédie.

La liste complète des 101 films élus par le syndicat des scénaristes américains est à retrouver ici.

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste
Pour aller plus loin