Actu

La production d’House of Cards réclame 31 millions de dollars à Kevin Spacey

24 novembre 2021
Le rôle de Franck Underwood avait permis à l'acteur de remporter le Golden Globe du meilleur acteur.
Le rôle de Franck Underwood avait permis à l'acteur de remporter le Golden Globe du meilleur acteur. ©Netflix

Reconnu coupable d’agressions sexuelles, le sort de l’acteur oscarisé avait contraint la production à revoir ses plans pour l’ultime saison.

Lancé en 2007, le mouvement #MeToo a encouragé la prise de parole des femmes. Injustement discret pendant plusieurs années, il a pris de l’ampleur en 2017 avec la très médiatisée affaire Weinstein, le producteur ayant récemment été condamné à 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle sur deux femmes. Mais cette affaire a aussi permis de libérer la parole de nombreuses personnes, certaines ayant été les victimes de célébrités.

Une carrière au point mort

Parmi les grands noms visés : Kevin Spacey, qui a notamment remporté deux fois l’Oscar du meilleur acteur. En 2017, l’interprète de Lex Luthor dans Superman Returns ou de Jonathan Irons dans Call of Duty Advanced Warfare, faisait l’objet de multiples accusations de harcèlement sexuel et d’agressions sexuelles. L’affaire a pris une telle ampleur que Netflix a annoncé la même année qu’il ne jouerait plus Frank Underwood dans la série à succès House of Cards, un rôle qui lui a notamment permis de décrocher le Golden Globe du meilleur acteur dans une série dramatique (illustrant par ailleurs l’exode d’Hollywood vers le petit écran). Quatre ans après cette annonce, de nouvelles accusations sont apparues et la carrière de l’acteur est définitivement au point mort. Mais l’affaire Kevin Spacey-House of Cards est loin d’être terminée. La société MRC, boîte de production du show, demande réparation pour avoir dû remanier le script de la série à succès afin d’en exclure l’acteur.

L’acteur coupable de pertes substantielles

Pour rappel, la sixième et dernière saison avait dû être retravaillée face à l’ampleur de l’affaire. Le personnage de Franck avait disparu, pour mettre en avant celui de sa femme, Claire (Robin Wright). Trois ans après la diffusion de cette saison 6, la société de production réclame 31 millions de dollars à Kevin Spacey, pour « dommages et intérêts pour des pertes de revenus attribuées au départ de l’acteur ». Dans les documents juridiques publiés le 22 novembre, MRC explique qu’à la suite de ces accusations de harcèlement, la société avait suspendu Kevin Spacey et lancé une enquête interne dès 2019, qui avait révélé que la star d’American Beauty s’était effectivement rendue coupable de tels agissements. Si son départ a provoqué de « substantielles pertes » selon MRC, la société explique par ailleurs n’avoir jamais eu connaissance de faits répréhensibles de la part de l’acteur avant que ces accusations soient révélées.

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste
Pour aller plus loin