Actu

Une bonne cachette sera vitale dans le futur Dragon Ball : The Breakers

18 novembre 2021
Dans ce nouveau jeu, une seule règle : survivre coûte que coûte et échapper au prédateur.
Dans ce nouveau jeu, une seule règle : survivre coûte que coûte et échapper au prédateur. ©Bandai Namco

En 2022, les fans de Dragon Ball pourront découvrir un nouveau jeu vidéo signé Bandai Namco, avec un concept totalement inédit.

Qui aurait pu croire que, 37 ans après la publication du tome 1, Dragon Ball aurait toujours autant la cote ? Certainement pas son créateur Akira Toriyama, mais force est de constater que cette œuvre est toujours aussi puissante en 2021. Outre les mangas Dragon Ball et Dragon Ball Z, qui ont donné naissance à des anime devenus cultes, la licence n’a cessé de s’étendre, comme le prouve le nouveau film attendu pour 2022. Mais Dragon Ball, c’est aussi une histoire qui s’écrit du côté des jeux vidéo et, malgré des hauts et des bas, la franchise a retrouvé du crédit avec les récents FighterZ (2017) et Dragon Ball Z : Kakarot (2020).

Un nouvel opus étonnant par les créateurs de la trilogie Budokai

Renouveler la licence de Sangoku et compagnie n’est pas chose aisée, mais pour la prochaine adaptation de l’œuvre mythique d’Akira Toriyama, Bandai Namco Entertainment a fait le pari de proposer quelque chose de différent. L’éditeur a en effet dévoilé ces dernières heures Dragon Ball : The Breakers, un titre développé par Dimps, à qui l’on doit notamment la mythique trilogie Dragon Ball Z : Budokai. Dans ce nouvel opus, il sera question de multijoueur asymétrique en ligne, où les joueurs seront répartis dans deux camps : les méchants et les survivants. Dans cette dernière catégorie, on devrait retrouver les avatars de joueurs, ainsi que des personnages sans pouvoirs bien connus des fans tels que Bulma ou Oolong. Du côté des méchants, la première vidéo d’annonce nous permet d’apercevoir Cell, mais les premiers artworks du jeu annoncent aussi la présence de Freezer et Majin Buu.

Un mélange de Fortnite et de cache-cache rafraîchissant

Dans ce jeu au concept inédit pour un titre Dragon Ball, des civils ordinaires sont pris au piège dans une faille temporelle où l’espace-temps est totalement perturbé. Ils devront tous coopérer pour repousser le méchant et utiliser la machine à voyager dans le temps. Pour échapper à la puissante menace, les joueurs pourront utiliser divers objets sur le champ de bataille. Selon les premières informations, les parties de The Breakers devraient se dérouler sur des maps assez conséquentes, où les environnements seront destructibles. En plus de pouvoir personnaliser les protagonistes, les joueurs pourront utiliser divers objets comme des grappins, des armes ou encore des véhicules.

Si l’idée de Dragon Ball : The Breakers peut faire sourire au premier abord, le titre a le mérite de proposer une nouvelle approche de la licence et pas simplement un jeu de combat. L’univers imaginé par Akira Toriyama est incroyablement riche et ce mélange de Fortnite (désormais interdit en Chine) et de cache-cache à la sauce Dragon Ball, avec un jeu qui semble reprendre l’humour et le code esthétique des mangas, pourrait bien être la bonne surprise de l’année 2022. Si le titre est encore mystérieux sur pas mal de points, notamment son modèle économique, on sait déjà que les sauvegardes du jeu seront liées à celles de Dragon Ball Xenoverse 2 et qu’une bêta fermée aura prochainement lieu. Sans date de sortie pour le moment, Dragon Ball : The Breakers est attendu sur PS4, Xbox One, Xbox Series, Switch et PC en 2022.

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste
Pour aller plus loin