Actu

Faute d’utilisateurs, Google va débrancher son VPN

16 avril 2024
Par Pierre Crochart
Faute d'utilisateurs, Google va débrancher son VPN
©Google

Il y a toujours eu quelque chose d’ironique à ce que l’entreprise qui sait le plus de choses sur nous propose un service capable de masquer nos traces sur Internet. C’est peut-être ce qui a rebuté les utilisateurs.

Car c’est bien par manque d’intérêt de la part des internautes que Google a annoncé la désactivation prochaine de VPN by Google One, un service lancé à l’occasion de la sortie des smartphones Pixel 7, en 2022.

À partir de
599€
En stock
Acheter sur Fnac.com

« Les gens ne l’utilisaient simplement pas »

Google, connu (pour le pas dire moqué) pour se débarrasser de ses produits au moins aussi vite qu’il les lance (le site killedbygoogle.com est déprimant), n’y va pas par quatre chemins lorsque le site spécialisé le contacte pour avoir des précisions sur la fermeture prochaine de son VPN. « Les gens ne l’utilisaient simplement pas », admet Google, tout en transparence.

Ainsi la messe est dite. VPN by Google One sera officiellement débranché « plus tard cette année », sans plus de précision à l’heure où nous écrivons ces lignes. Comme d’autres VPN du marché, il permettait (contre 1,99€ par mois) de masquer sa véritable adresse IP afin de renforcer (un peu) sa confidentialité en ligne.

Mais le service manquait aussi de fonctionnalités élémentaires, notamment la possibilité de sélectionner la localisation du serveur auquel on se connecte. Opérant comme une boîte noire qui ne fait que promettre de nous rendre plus discrets en ligne, le VPN de Google n’a logiquement pas rencontré un grand succès auprès de la cible habituelle de ce genre de services.

Les possesseurs de Pixel pourront continuer à l’utiliser

Si le VPN de Google est un service payant, il est offert lors de l’achat d’un smartphone Pixel 7 ou ultérieur. Les personnes qui utilisent un smartphone Pixel de la marque (Pixel 7, Pixel 7 Pro, Pixel 7a, Pixel 8 ou Pixel 8 Pro) pourront continuer à profiter du service même après sa mise au rebut.

Une façon pour la marque de ne pas se dédire, sans doute, en sachant que la charge induite ne devra pas être trop importante pour ses finances.

Le mois prochain, Google doit organiser une nouvelle conférence I/O, laquelle devrait longuement s’attarder sur les investissements de la marque dans l’intelligence artificielle. Le Pixel 8a devrait également être abordé avant son lancement plus tard dans le mois.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste