Article

​​On y était : le concert de Charlotte Cardin à L’Olympia

27 janvier 2024
Par Clara Authiat
Charlotte Cardin s'est produite à L'Olympia avant son départ en tournée.
Charlotte Cardin s'est produite à L'Olympia avant son départ en tournée. ©Charlotte Cardin

Charlotte Cardin démarre sa tournée française. Après avoir fait vibrer Strasbourg la veille, la chanteuse québécoise a enflammé L’Olympia à Paris. L’Éclaireur s’est glissé dans le public. On vous raconte.

La salle est comble. C’est la première fois que l’autrice-compositrice-interprète québécoise Charlotte Cardin se produit à L’Olympia. Un rêve devenu réalité pour celle qui s’est lancée dans la musique en 2013 dans l’émission La Voix – l’équivalent de The Voice, au Québec. Ainsi révélée, la chanteuse a depuis sorti l’EP Main Girl (2017) et deux albums très remarqués : Phœnix (2021) et 99 Nights (2023).

Pour assister à son concert, il fallait être dans les starting-blocks, puisque la salle parisienne affichait complet seulement quelques heures après l’ouverture des ventes, preuve de la popularité grandissante de l’artiste. Son public, entre 18 et 35 ans, l’attendait avec impatience !

Groove mélancolique

Charlotte Cardin débarque enfin sur scène ! C’est sur son nouveau titre Looping que l’artiste québécoise fait son entrée. La salle est aussitôt captivée par cette chanson douce, mais puissante. Sur scène, l’artiste est complice avec son public. Et il le lui rend bien. Chantant à tue-tête ses titres les plus récents comme les plus anciens, à commencer par Meaningless, tiré de son premier EP. Un classique pour ses fans. Tout au long du concert, Charlotte Cardin alterne entre les titres de son nouvel album, du précédent et ses toutes premières sorties. Tous font l’unanimité. 

La chanteuse n’hésite pas à s’emparer des instruments disposés sur la scène : guitare, clavier, piano à queue… Charlotte Cardin déroule ainsi les différentes facettes de son univers musical. À la fois pop, aux accents électro et R&B, ses morceaux ne lésinent pas sur les rythmes dansants, pour notre plus grand plaisir !

Jim Carrey de Charlotte Cardin.

Son univers est doux et sensible, mais également groovy et révolté. Dans son dernier album 99 Nights, sorti durant l’été 2023, elle se livre comme jamais. Elle aborde son anxiété sociale, ses idées obsédantes et ses tourments amoureux. Sa voix angélique sublime ses textes, certains mélancoliques, d’autres très gais, toujours sur des rythmes qui donnent envie au public de se déhancher… Après tout, mieux vaut danser que pleurer !

L’apogée du concert ? Son morceau Jim Carrey. Elle y raconte la farouche bataille qu’elle mène contre son propre ego. Un tube entêtant, inspiré du moment où sa carrière a décollé.

De Montréal à Paris

Ce n’est pas sans émotion que Charlotte Cardin chante pour la première fois les morceaux de son nouvel album face à son public parisien. Plusieurs d’entre eux sont en français. Une évolution pour l’artiste qui avait jusqu’alors majoritairement chanté en anglais. Pour son titre Confetti, où elle se confie sur ses troubles anxieux, la musicienne a enregistré une version anglaise et une française. Pareil pour son titre Feel Good, qui mêle les deux langues de l’artiste québécoise. 

La capitale française n’est pas une ville comme les autres pour Charlotte Cardin. Depuis la sortie de son dernier album, réalisé en un été à Montréal, elle a confié avoir eu besoin de s’éloigner de sa ville natale. À Paris, l’artiste a trouvé un refuge et une nouvelle source d’inspiration.

À l’occasion de sa performance à L’Olympia, sa famille est venue la soutenir. Plus d’une quarantaine de Cardin étaient présents au concert, révèle la chanteuse, amusée et émue. Elle dédie alors sa chanson Next to you à ses grands-parents, venus du Canada spécialement pour la voir jouer ce soir. Charlotte Cardin, seule au piano, offre un instant sublime, où le temps est suspendu.

Charlotte Cardin et son entourage

Pour rendre ce moment encore plus inoubliable qu’il ne l’est déjà, Charlotte Cardin convie plusieurs guests d’exception. Le premier à la rejoindre sur scène est le rappeur français Dinos. Ils avaient collaboré sur le titre Dans la vie, il y a plus de deux ans. À L’Olympia, ils reprennent ensemble Helsinki, un morceau du rappeur. La voix grave et ténébreuse de ce dernier s’entremêle à la perfection à la voix angélique de la chanteuse.

Le clou du spectacle : le rappel. Charlotte Cardin convie « son artiste préféré », Aliocha Schneider. Son compagnon, surgit alors des coulisses. Révélé au grand public pour son rôle dans la série Salade grecque (2023), l’acteur est aussi musicien. Tous les deux interprètent alors le dernier single du jeune homme : Ensemble. Sans se quitter des yeux, les deux artistes chantent cette ode à l’amour. La salle est conquise.

Mais, ce soir-là, Charlotte Cardin réserve une dernière surprise à son public. Pour clore cette folle soirée, elle invite une autre artiste sur scène : MARO. La chanteuse franco-portugaise se joint au couple pour interpréter Jardin d’hiver d’Henri Salvador, la chanson préférée de Charlotte Cardin. Un instant magique, durant lequel le rythme s’apaise… Ainsi se termine le concert de Charlotte Cardin à L’Olympia.

Durant ce concert, l’artiste est parvenue à offrir une prestation intimiste. Verre de vin à la main, elle remercie son public. « Santé Paris ! », lance-t-elle à son auditoire. On a envie de lui répondre : « Santé, Charlotte… et à très vite ! », puisque la chanteuse, qui s’en va se produire sur l’ensemble du territoire, revient à Paris le 4 décembre pour enflammer le Zénith.

À lire aussi

Article rédigé par