Actu

Intel présente ses nouveaux processeurs et fera rimer performances avec IA

15 décembre 2023
Par Pierre Crochart
Intel présente ses nouveaux processeurs et fera rimer performances avec IA
©Intel

Lors d’une conférence baptisée « Intel AI Everywhere » qui donnait le ton, le géant américain a dévoilé sa feuille de route pour 2024.

Intel s’est fait attendre, mais a finalement profité des dernières semaines de décembre pour nous présenter de quoi 2024 sera fait, côté processeurs. Les puces de génération Meteor Lake, longtemps teasées par le fabricant, se retrouveront d’abord au sein des ordinateurs portables avant de s’immiscer dans les ordinateurs de bureau et gaming. Faisons le tour des promesses.

329,99€
359,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Nouveau nom pour une révolution ?

La première chose à remarquer est le changement de nomenclature des nouveaux processeurs Intel. Alors que la 14ème génération (en réalité un refresh de la gamme Alder Lake) est aujourd’hui intégrée dans les machines, Intel veut faire table rase pour sa future fournée de processeurs. Ainsi naquirent les Intel Core Ultra — le nom donné aux processeurs Meteor Lake ici présentés.

Ce sont pas moins de 11 références qu’a présentées Intel lors de son événement mondial hier, s’étalant du modeste Core Ultra 5 125U au plus performant Core Ultra 9 185H (qui trouvera sa place dans le nouveau Zenbook 14 dévoilé hier par Asus).

Fort d’un nouveau procédé de gravure (7 nm), Intel promet rien de moins que « sa plus grande révolution depuis 40 ans ». Rien que ça. Au cœur du projet : une réduction de 20% de la consommation électrique grâce à une nouvelle juxtaposition des différents composants au sein de la puce, qui évoque les SoC trouvés dans nos smartphones ou, bien entendu, dans les puces Apple M.

Intel Core Ultra
©Intel

L’objectif : rattraper son retard sur Apple

Tout de la présentation d’Intel transpirait la volonté de rattraper un important retard accumulé par le fabricant dans la conception de puces performances et efficientes, capables d’offrir à la fois une autonomie importante et des performances de pointe. Et l’Américain compte bien y parvenir grâce à de nouveaux cœurs intégrés à ses processeurs : les LP e-cores (Low Power Efficient Cores), qui fonctionneront en duo dans chaque CPU Core Ultra. Ils auront à charge de faire tourner les processus les moins gourmands de l’ordinateur, tandis que les P-cores (Power Cores) s’occuperont des tâches les plus gourmandes.

Ces derniers devraient développer une puissance 11% à 12% supérieure à la puce concurrente d’AMD, la Ryzen 7840U. Mais là où Intel est attendu au tournant, c’est davantage sur la partie graphique de ses puces. Finis les iGPU Iris, et bienvenue à Arc ! La gamme de cartes graphiques du fabricant commence à se faire une place de choix dans la tour des joueurs et des joueuses grâce à leur bon rapport performances-prix. Et c’est donc tout naturellement qu’une puce Arc s’invite dans les nouveaux processeurs de la marque.

C’est simple : Intel nous promet des performances tout simplement doublées par rapport au iGPU de sa génération précédente, et parle de 85% à 100% de gains sur Baldur’s Gate 3 ou Resident Evil Village. De quoi envisager sérieusement le jeu vidéo sur ordinateur portable, même sans carte graphique dédiée.

L’IA partout, tout le temps ?

Enfin, les Core Ultra intègrent un NPU (Neural Processing Unit) dédié aux calculs d’IA, et notamment mis à contribution lors de l’utilisation d’intelligences artificielles génératives. L’objectif est d’améliorer le rendement de ces tâches, et donc de fournir des résultats plus rapidement. Ici encore, Intel n’a pas froid aux yeux et promet 70% de performances supplémentaires dans ce genre de tâches grâce à sa puce nouvelle génération.

Intel Core Ultra
©Intel

Il s’agit bien sûr d’une promesse à l’épreuve du futur. Aujourd’hui, la majorité des IA utilisées au quotidien tournent dans le cloud. Mais d’autres, comme le récent Copilot de Windows, pourront utiliser les ressources locales des machines. Intel signe donc ici son engagement à supporter ces nouvelles technologies avec des composants de pointe.

À l’image du Asus ZenBook 14 abordé plus haut, les premiers modèles équipés de puces Intel Core Ultra commencent déjà à être commercialisés, et le seront tout au long de l’année 2024.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin