Actu

Eurovision 2023 : La Zarra revient en chanson sur sa défaite et la polémique

24 mai 2023
Par Apolline Coëffet
La Zarra a réagi en chanson à la polémique qu'elle a suscitée.
La Zarra a réagi en chanson à la polémique qu'elle a suscitée. ©Alexey Fedorenko / Shutterstock

Au travers d’une chanson partagée sur les réseaux sociaux, La Zarra a fait part de ses regrets et de sa déception après sa défaite à l’Eurovision, le 13 mai dernier. Par ce biais, la chanteuse canadienne souhaite mettre un terme à la vive polémique qu’elle a suscitée.

Que serait l’Eurovision sans son lot de polémiques ? La dernière en date est signée La Zarra et a tout naturellement engendré une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Arrivée en 16e position, celle qui représentait la France pour cette édition 2023 a esquissé un geste qui, selon ses mots, ne serait rien d’autre qu’un signe « de déception qui veut dire “whatever”, qu’on pourrait traduire par “ainsi soit-il” ». À cela s’ajoute une attitude de diva qui n’a guère été appréciée du grand public. 

« Évidemment que je suis fière »

Dans la soirée du 22 mai, La Zarra a décidé de revenir sur la polémique engendrée en musique, en dévoilant un arrangement inédit de sa chanson Évidemment sur les réseaux sociaux. « Évidemment que je suis déçue, d’avoir flanché, d’avoir perdu… », chante-t-elle. Plus loin, elle clame que ce geste spontané est le reflet de sa personnalité, qu’elle le referait et s’en excuserait à chaque fois qu’il le serait nécessaire, avant de faire allusion à ses origines. 

« Évidemment qu’on m’attaquera, sur mes racines, mes origines. Mais j’en suis fière comme Dalida, comme Édith Piaf et comme Céline. Plus rien ne m’étonne, plus rien ne me blesse, pas même les insultes dans la presse. J’encaisse les coups, je fais mon chemin. Ils feront leur métier, je ferai le mien », assure la Québécoise.

Au fil des paroles, l’interprète canadienne évoque également la fierté qu’elle a ressentie, malgré la polémique, d’avoir porté les couleurs de la France lors du concours de chant : « Je vois des gens venant de partout, chanter la langue de Molière. Évidemment que je suis fière, de porter le drapeau de cette France. Moi qui suis française dans l’acte, mais pas dans l’acte de naissance. »

Pour finir sur une note plus positive, La Zarra conclut que, si cette édition a été remportée par la chanteuse suédoise Loreen, elle n’en demeurait pas moins « comme [elle] l’avai[t] rêvé[e] ».

À partir de
8€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Apolline Coëffet
Apolline Coëffet
Journaliste
Pour aller plus loin