Actu

48h de la BD : 5 bandes dessinées à découvrir

02 avril 2024
Par Lisa Muratore
Les 48h de la BD se déroulent du 5 et 6 avril 2024.
Les 48h de la BD se déroulent du 5 et 6 avril 2024. ©Shutterstock/NoraVector

À l’occasion des 48h de la BD, dont la Fnac est partenaire, L’Éclaireur vous livre cinq recommandations de bandes-dessinées à dévorer.

Les 48h de la BD — dont la Fnac est partenaire — vont faire leur retour du 5 et 6 avril 2024. À cette occasion, l’événement culturel qui célèbre le neuvième art propose 250 000 bandes-dessinées, chacune à 3€. Ce dispositif a pour objectif de faire découvrir l’univers de la BD aux lecteurs à travers la France et la Belgique. Poésie, jeunesse, science-fiction…Il y en aura pour tous les goûts. D’ailleurs, pour vous aider à faire votre choix parmi cette vaste proposition littéraire L’Éclaireur vous recommande cinq BD à dévorer.

1 Calamity Jane, La Fièvre, Tome 1 d’Adeline Avril

Dans la bande-dessinée Calamity Jane (Delcourt), Adeline Avril revient sur l’enfance de la célèbre héroïne du Far West et lui invente une histoire à la hauteur de sa légende. Alors que son père s’est absenté pendant quelques jours, Jane doit s’occuper de ses frères et sœurs, mais surtout prendre soin de la plus jeune de la fratrie, Sara, gravement malade. 

Pour ne pas arranger les choses, une Indienne, dont ils ignorent les intentions, rôde dehors. Pour tenter de sauver sa sœur dont l’état s’aggrave, Calamity Jane va donc braver l’inconnu et la nature. Dans cette bande-dessinée au trait clair, Adeline Avril offre une histoire inspirée de la vraie vie de la mythique figure historique. Grâce à une documentation accrue et de longues recherches, l’autrice est parvenue à insuffler à son héroïne la personnalité qu’on lui connait tout en offrant un récit à hauteur d’enfant.

La Fièvre est le premier tome d’une série de trois bandes-dessinées. Il est suivi de L’orage, mais aussi d’un troisième tome, actuellement en préparations, qui devrait revenir sur le passé de Calamity Jane et notamment sur la mort de sa mère.

2 Les sortilèges de Zora, Une sorcière au collège, Tome 1 de Judith Peignen et Ariane Delrieu

On continue notre sélection spéciale 48h de la BD avec un nouveau personnage féminin. Après Calamity Jane, place à Zora. Cette dernière est une jeune magicienne, qui ne rêve que d’une chose : devenir une sorcière comme sa grand-mère avec qui elle vit à Paris. Toutefois, Babouchka souhaite que sa petite-fille ait une vie normale et rencontre des jeunes de son âge dans son collège.

Sauf que la tentation est trop forte et Zora ne va pas résister à l’envie d’utiliser ses pouvoirs aux côtés de ses nouveaux camarades, ainsi que d’une sorcière qui souhaite rester incognito.

À partir de
11,95€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Dans une bande-dessinée colorée, Judith Peignen et Ariane Delrieu imagine un coming-of-age amusant autour d’une héroïne pétillante qui va apprendre non seulement à maîtriser ses capacités, mais va aussi apprendre à trouver sa place dans sa nouvelle école.

3 Gobelins, Bêtes et Méchants, Tome 1 de Tristan Roulot et Corentin Martinage 

Les Gobelins ont la vie dure : cibles d’entraînement pour les soldats, jouets d’enfants trolls et cure-dents pour les dragons, ces monstres gauches doivent faire face à toutes sortes de situations pour espérer survivre. 

Imaginée comme une bande-dessinée à sketchs le Tome 1 de Gobelins offre des séquences drolatiques dans lesquelles ces petites bêtes vertes maladroites tentent d’épouser leur vraie nature, avant que leur maladresse ne se retourne contre eux. Le duo d’artistes propose ici une œuvre colorée, rythmée, et amusante, mais aussi très sanglante. Un véritable cocktail explosif qui se dévore d’une traite.

À partir de
10,95€
En stock
Acheter sur Fnac.com

4 Emile et Margot, Interdit aux monstres d’Anne Didier, Olivier Muller et Olivier Deloye

Les 48h de la BD permettent de découvrir une multitude de récits, mais aussi de plonger dans la littérature pour enfants. Avec Interdit aux monstres, le trio composé d’Anne Didier, d’Olivier Muller, et d’Olivier Deloye donne vie à Emile et Margot, deux jeunes enfants adeptes des pires bêtises, de quoi rendre folle leur gouvernante Mademoiselle Niquelle-Crome. 

Grâce à un style dense, et une atmosphère colorée, ces trois artistes donnent vie à un univers magique et riche. Le coup de crayon hors pair de cette BD nous envoute et nous embarque avec délice et drôlerie aux côtés de ces personnages hauts-en-couleurs. 

À partir de
11,50€
En stock
Acheter sur Fnac.com

5 Erwann, la loi du skatepark de Cédric Mayen et Yann Cozic

Erwann ne rêve que d’une chose : faire du skateboard. Cependant, le jeune homme ne maîtrise pas très bien son art et sa mère lui interdit de traîner au skatepark depuis que son frère a trouvé la mort dans une compétition de sport extrême. 

Fort heureusement, Erwann peut compter sur ses amis Lison et Adrien pour apprendre les lois du skateboard. Grâce à un trait moderne, les deux artistes nous embarquent dans une histoire touchante, et inspirante sur la perte d’un être cher, mais aussi la poursuite de son rêve. Une belle BD, publiée aux éditions jungle, à découvrir à l’occasion des 48h de la BD aux côtés des 250 000 romans graphiques et mangas sélectionnés pour l’évènement. 

À partir de
13,95€
En stock
Acheter sur Fnac.com
Article rédigé par
Lisa Muratore
Lisa Muratore
Journaliste