Actu

Google Meet : l’outil de visioconférence gagne de nouvelles fonctionnalités

22 avril 2021
Par Thomas Estimbre

Après avoir prolongé la gratuité de son service de visioconférence, Google annonce des nouveautés pour Meet. L’outil va s’offrir une nouvelle interface ainsi que des options de personnalisation et des améliorations pour corriger la luminosité faible sur sa version Web.

Les outils de visioconférence sont devenus la priorité des entreprises depuis la crise sanitaire. Ces services ont gagné en popularité et ces nouvelles habitudes sont bien parties pour perdurer après la pandémie. Conscient de l’enjeu, Google s’est positionné dès le début de la crise face à Zoom et Microsoft Teams en proposant un accès gratuit Meet. Initialement payant et réservé aux clients professionnels de G Suite ou au monde de l’éducation, le service est disponible pour tous et gratuitement depuis un an et continuera de l’être au moins jusqu’au 30 juin prochain. Ces derniers mois, la firme de Mountain View a cherché à améliorer son service et ce dernier s’apprête à faire le plein de nouvelles fonctionnalités.

 © Google
© Google

À partir du mois prochain, Google Meet va présenter une interface rafraîchie qui vise à améliorer la présentation et les interactions. La firme californienne assure que ce design offrira plus d’espace pour voir les contenus partagés et la possibilité de les épingler pour les voir plus facilement. « Par exemple, vous pouvez mettre en évidence une présentation et l’intervenant, ou plusieurs intervenants en même temps. Les noms des participants seront toujours visibles, ce qui vous permettre de voir rapidement qui est qui, et de mieux avec tous les participants à l’appel », explique Google.

Le géant américain proposera dans le même temps à ses utilisateurs de redimensionner, repositionner ou de masquer leur propre flux vidéo. Cette option permet d’utiliser l’espace libéré pour voir d’autres participants et serait le résultat d’une demande des adeptes de Meet. « Les utilisateurs nous ont dit qu’ils se concentrent mieux et sont souvent moins fatigués lorsqu’ils ne se voient pas lorsqu’ils parlent », assure Dave Citron, directeur de la gestion des produits Google Duo et Google Meet.

Google Meet s’attaque à la luminosité (web) et aux données mobiles

L’optimisation des échanges est au cœur de cette mise à jour qui souhaite améliorer l’expérience audio et vidéo. L’outil de visioconférence se dote d’un mode « Économiseur » qui promet, comme son nom l’indique, de limiter l’utilisation des données mobiles, de la batterie et du processeur. Ces éléments visent plus particulièrement des pays tels que l’Inde, l’Indonésie ou le Brésil.

 © Google
© Google

La version Web en profite aussi pour rattraper son retard sur la version mobile en s’attardant sur le manque de luminosité. Depuis quelques mois, l’application Google Meet s’appuie sur l’intelligence artificielle pour améliorer automatiquement l’éclairage de la caméra et rendre l’utilisateur plus visible durant ses appels vidéo. Cette technologie va faire son arrivée sur la version Web « dans les semaines à venir », corrigeant par exemple le fait d’avoir trop de lumière derrière soi. L’IA sera également utilisée pour accompagner la fonction Autozoom, mais cette dernière sera uniquement proposée aux clients Google Workspace (payant) dans les mois à venir.

 © Google
© Google

Les arrière-plans vidéo font leur apparition

Enfin, Google Meet veut rendre les échanges plus ludiques en proposant de remplacer l’arrière-plan par une vidéo. Alors que l’outil proposait déjà de flouter ou modifier l’arrière-plan, il sera désormais question de recourir à une vidéo pour préserver la confidentialité ou apporter une touche ludique aux appels vidéo. Cette fonction sera disponible sur le Web et mobile d’ici quelques semaines. Elle proposera dans un premier temps de choisir entre une salle de classe, une fête ou une forêt tandis que d’autres options « seront bientôt disponibles ».

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin