Actu

Sylvester Stallone pourrait ne plus jamais jouer dans une série après Tulsa King

25 novembre 2022
Par Agathe Renac
"Tulsa King" sera disponible sur Paramount + le 1er décembre prochain.
"Tulsa King" sera disponible sur Paramount + le 1er décembre prochain. ©Paramount+

À 76 ans, l’acteur fait ses premiers pas dans le monde des séries avec Tulsa King, mais cette excursion sur le petit écran pourrait finalement être la dernière.

Galère, misère, Oscars… En 50 ans de métier, Sylvester Stallone a tout connu. Il a en effet commencé sa carrière en enchaînant des petits rôles et des échecs (L’étalon italien, Rebel). En 1975, l’acteur vivait même avec 36 dollars par semaine, avec son salaire de portier. Rocky, qu’il a écrit et incarné à l’écran, lui a finalement permis de se faire une place à Hollywood. Le film à un million de dollars de budget lui a valu trois Oscars, et la notoriété nécessaire pour accéder à de grands rôles.

« Sly » est devenu une véritable icône de la pop culture et il continue de se réinventer. Le sexagénaire s’est par exemple amusé du côté de Marvel, en apparaissant dans Les Gardiens de la Galaxie, et il s’est laissé tenté par la tendance des séries – comme de nombreux acteurs et cinéastes avant lui. Cependant, cette (courte) lune de miel pourrait déjà toucher à sa fin.

« C’est une grande décision »

Pour la première fois de sa carrière, Sylvester Stallone sera la star d’une série. Écrit par Taylor Sheridan (Sicario, Wind River, Yellowstone), Tulsa King est une histoire de gangsters. « Syl » y incarne un ex-parrain de la mafia new-yorkaise. Libéré de prison après 25 ans de captivité, il se fait virer par son boss. Envoyé à Tulsa, en Oklahoma, il va tenter de constituer un nouveau réseau pour créer un puissant empire criminel. Interrogé par Variety, l’acteur admet qu’il a des similitudes avec son personnage et que « la seule différence, c’est le nom ». Malgré ce rôle sur mesure, Stallone n’a pas aimé l’expérience de ce nouveau format. Il a confié au média américain que ce tournage était « plus difficile » que celui d’un film, et qu’il avait été étonné par sa durée.

« Je n’arrive pas à croire que certaines personnes aient fait ça pendant quatre, cinq ou six saisons, explique-t-il. C’est brutal, comparé au cinéma. Je ne dirai plus jamais ”C’est un tournage difficile” sur un long métrage. C’est des vacances par rapport à ça ! » La saison 2 de Tulsa King pourrait donc être compromise. L’acteur explique avec humour qu’il acceptera si l’équipe se rend chez lui, à Palm Beach, ou si sa famille le rejoint sur le plateau. « Mais c’est une grande décision à prendre », conclut-il.

À lire aussi

Article rédigé par
Agathe Renac
Agathe Renac
Journaliste