Vidéo

The Batman : noir c’est noir

29 juillet 2022
Par Ketty Do

L’Instant Point Pop à la Fnac, c’est le rendez-vous cinéma, séries et pop culture, présenté par Philippe Guedj, journaliste du Point. Au programme : une œuvre marquante, sélectionnée parmi les nouveautés et rééditions, analysée par un œil avisé, du pitch à ses mécaniques, aux références et points forts.

Une énième adaptation du justicier masqué au cinéma ? Oui, mais certainement la plus sombre et la plus proche des comics qui soit. Matt Reeves relève le défi et Robert Pattinson enfile le costume du Chevalier Noir. Direction Gotham City dans cet épisode de L’Instant Point Pop à la Fnac.

Batman : presque autant de films que d’interprètes

« Dix ! The Batman est le dixième film depuis 1966 consacré au célèbre justicier chauve-souris de Gotham City, publié depuis 1939 chez DC Comics.

Après Adam West, Michael Keaton, Val Kilmer, George Clooney, Christian Bale et le pauvre Ben Affleck qui s’en est un peu mordu les doigts, c’est au tour du jeune et fringant Robert Pattinson d’incarner le milliardaire psychotique Bruce Wayne, businessman le jour, super-héros traquant le gredin la nuit.

Dans The Batman, la menace est cette fois incarnée par le Riddler, interprété par Paul Dano, un fou furieux parti en croisade contre les élites qu’il kidnappe, torture et filme avant de les faire périr dans des circonstances toujours plus cruelles.

À chaque scène de crime, un peu comme le tueur du Zodiaque, le Riddler laisse des indices, des énigmes à décrypter à l’attention de Batman et des autorités. Son objectif : la dénonciation d’un lourd secret du passé liant Gotham City, le mafieux Carmine Falcone, interprété par John Turturro, et Thomas Wayne, le propre père de Bruce Wayne. »

Aux origines de l’Homme chauve-souris

« Le réalisateur Matt Reeves, connu notamment pour avoir signé des films comme CloverfieldLa Planète des singes : L’Affrontement et sa suite Suprématie, a décidé de replonger aux origines de Batman.

Un justicier de la rue, qu’on ne voit quasiment jamais dans les airs, contrairement à ses prédecesseurs. Un justicier qui débute sa carrière, qui tient un journal intime, qui serre la mâchoire tout le temps pendant les trois heures de film et qui mène une véritable enquête policière, aux côtés notamment du commissaire Gordon, joué par Jeffrey Wright, un peu comme un détective privé des années 30.

De son propre aveu, Matt Reeves s’est pratiquement replongé dans tous les comics Batman publiés depuis 1939 et il s’est particulièrement inspiré de deux séries limitées, Batman – Année Un de Frank Miller et David Mazzucchelli et Batman – Un Long Halloween, écrit par Jeph Loeb et dessiné par l’artiste Tim Sale qui nous a récemment quittés.

Très sombre, très noir, très lent… Ce Batman version 2022 est un peu à l’image de notre époque : désabusé, mélancolique, déliquescent, pétri de colère et d’angoisse contre ses péchés du passé à expier. Une vraie curiosité, assez courageuse pour un blockbuster américain. Et qui n’a en tout cas rien, ou presque, avec les précédents films. »

Un blockbuster aux allures de film noir

« Avec son tournage interrompu à deux reprises entre 2020 et 2021 pour cause de COVID-19, qui a notamment infecté Robert Pattinson, The Batman a donc été enfanté dans la douleur. Cela se ressent et c’est justement ce côté crépusculaire qui fait sa force et sa singularité dans un paysage hollywoodien popcorn trop souvent édulcoré.

Mais cet aspect crépusculaire fait aussi parfois sa faiblesse avec un Robert Pattinson un peu trop rigide et un rythme qui aurait gagné à avoir plus de punch. On saluera cependant l’ampleur du spectacle et notamment la photo splendide du chef opérateur de génie Greig Fraser qui avait déjà officié récemment sur le Dune de Denis Villeneuve, ces noirs profonds embrasés par des lueurs rougeoyantes ou des brasiers furieux sous la pluie battante. Nul doute que cette version néo-noir très sérieuse de Batman, très grand succès au box-office de l’année 2022, aurait certainement plu aux créateurs du personnage, Bill Finger et Bob Kane. »

19,99€
26€
En stock
Acheter sur Fnac.com
Article rédigé par