Actu

Blloc Phone, ou quand le smartphone revient aux basiques

04 juin 2018
Par Romain Challand

Alors que la plupart des constructeurs cherchent à offrir à leurs mobiles des composants de premier ordre, ou des design très travaillés, le Blloc Phone se distingue par son minimalisme.

Pourquoi faire complexe quand on peut être simple ? Voilà le crédo du Blloc Phone, un smartphone qui se veut minimaliste. Ses créateurs jouent d’ailleurs à fond cette carte, usant et abusant des codes du genre : police d’écriture sobre, noir et blanc, système de tuiles, soin apporté au design et au packaging… Bref, une première confrontation esthétique qui n’est pas sans nous rappeler à la fois le BlackPhone, le YotaPhone, et le Projet Ara.

 © Blloc
© Blloc

Par minimalisme, le Blloc Phone (ou BllocZero18) entend d’abord un design sans fioritures. Il s’agit d’un téléphone au format rectangulaire, rappelant un peu les anciens modèles Xperia de Sony. L’autre élément surprenant, c’est que ce terminal opte pour une dalle monochrome qui permet de gagner en autonomie. Mais Blloc Phone a en fait utilisé un ingénieux procédé : la dalle écran est en couleur, mais c’est l’interface qui passe tout en noir et blanc. Pour visualiser une page web ou une photo en couleurs, l’utilisateur n’aura qu’à laisser son doigt appuyé sur le lecteur d’empreinte baptisé Color Touch.

 © Blloc
© Blloc

Les autres caractéristiques techniques sont assez classiques. Le smartphone s’équipe d’un écran LCD de 5,5 pouces en définition Full HD, soit une résolution de 421 pixels par pouce. On y trouve aussi une batterie de 3100 mAh, un chipset octa-core cadencé à 2.0 GHz (Helio P23), 4 Go de RAM et 64 Go de stockage (extensible via microSD). Le capteur photo dorsal est signé Sony (IMX258 EXMOR RS) et peut également filmer des vidéos en 4K à 30 fps. Enfin, le Blloc Phone intègre une prise jack 3,5 mm et un port USB-C.

 © Blloc
© Blloc

Comme mentionné auparavant, le mobile fonctionne sous Blloc OS, un fork d’Android lui aussi travaillé pour n’offrir que l’essentiel aux utilisateurs. Les tuiles permettent par exemple d’afficher directement les applications et leurs notifications sur l’écran principal. L’idée est que l’utilisateur interagisse moins avec son Blloc Phone qu’avec un autre modèle classique. La sortie du smartphone est prévue pour l’automne prochain, mais les précommandes sont d’ores et déjà lancées, et son prix est fixé à 359 euros.

Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste