Prise en main

Beats Solo3 Wireless collection urbaine, trop stylé le casque !

18 septembre 2017
Par Christian Ferreol
Beats Solo3 Wireless collection urbaine, trop stylé le casque !
©dr

S’il n’est pas à proprement parler une nouveauté, le Beats Solo3 Wireless revient dans une édition Collection Urbaine qui introduit 4 nouveaux coloris, soit Gris Asphalte, Vert Olive, Bleu Océan et rouge Brique. Nous en avons profité pour réaliser un petit test.

 Beats Solo3 Wireless

S’il est une constante chez Beats, c’est bien la qualité du packaging. Conscient que l’écrin valorise le produit, la marque a toujours soigné la présentation de ses casques audio comme de ses enceintes bluetooth. Le Solo3 Wireless ne fait pas exception à la règle. Il est livré rangé -et plié- dans son étui de transport en tissu, lequel étui bénéficie d’une doublure et d’une poche interne qui accueillera les accessoires. Le casque est en effet livré avec son câble jack/jack pour un usage en filaire, un mousqueton pour accrocher la housse à un sac à dos ou à une ceinture, ainsi qu’avec son câble de charge. Notons que contrairement à son enceinte sans fil Pill+ équipée en port Lightning, Beats a fait ici le choix d’une connectique micro-USB plus polyvalente

Beats Solo3 Wireless

L’exemplaire de test est d’un joli coloris rouge brique (qui tend d’ailleurs bien plus vers le rose framboise à mon humble avis). Il arbore tous les signes distinctifs du design Beats, avec les oreillettes rondes floquées du fameux « b » emblématique de la marque ou encore les arceaux larges. On peut regretter que le choix d’un rembourrage un peu light, pas si confortable quand on a les cheveux coupés très court. Autre point à noter, la pression sur les oreilles est non négligeable. Cela concourt à une bonne tenue mais peu devenir gênant lors d’écoutes prolongées. Pour ce qui est de l’ergonomie, Beats a été à l’essentiel et c’est tant mieux. L’oreillette droite accueille le bouton de marche / arrêt, 5 indicateurs lumineux du niveau de charge et le port micro-USB. Celle de gauche se charge des différentes fonctions comme la navigation entre les pistes, le réglage du volume, la mise en pause ou encore la prise de communication téléphonique et la commande vocale via Siri.  

 Beats Solo3 Wireless

Si l’on se doute bien que le Beats Solo3 Wireless est particulièrement adapté aux produits Apple (il permet d’ailleurs de passer de l’un à l’autre pour peu qu’ils soient enregistrés dans iCloud) l’utilisation d’un smartphone sous Android pour les besoins de ce test -un Honor 5C– n’a posé absolument aucun problème. Même Google Now est parfaitement géré. Et la simplicité est de mise, l’utilisation du guide en devient quasiment optionnelle. On déplore juste une petite latence au niveau des touches, sans effet négatif sur le plaisir d’écoute. Le Beats Solo3 Wireless ne propose pas de réduction active du bruit ce qui lui permet d’atteindre une autonomie de fonctionnement dans la fourchette haute, les 40 heures annoncées se confirmant à l’écoute.  

 Beats Solo3 Wireless

Et l’écoute ? C’est du pur Beats, on retrouve la personnalité sonore chère à la marque avec des basses bien marquées, parfois trop au gout de certains. Toujours est-il que le Solo3 Wireless s’est régalé de titres comme « Sonotone », un avant-gout du prochain MC Solaar, ou encore le « Damn » de Kendrick Lamar. On ressent bien les impacts sur les musiques urbaines et plus généralement sur les morceaux énergiques et rapides. En revanche il manque de finesse sur des titres classiques ou sur du jazz acoustique, comme je l’ai constaté sur le toujours superbe « Stormy Weather » d’Etta James. Cependant, l’écoute du dernier album « Gravity » du revenant Matt Bianco démontre que le Beats Solo3 Wireless se montre plus polyvalent qu’on aurait pu le penser, notamment du fait de son sens du rythme. En passant par quelques réglages d’égaliseur pour domestiquer les graves et redonner de la voix au medium-aigu, le Solo3 Wireless se révèle un casque très fréquentable, y compris sur le récent -et très bon- album « Marseille » de l’inégalable Ahmad Jamal.

J’ai aimé :                                                             J’ai moins aimé : 

-Le packaging                                                      -Le prix

-L’ergonomie                                                         -Pas de réduction active du bruit

-L’autonomie très confortable                           -Pas toujours confortable

-Plus polyvalent que prévu

-La simplicité d’usage

-Le design indémodable

Beats Solo3 Wireless

Bien dans la lignée des casques Beats, le Solo 3 Wireless ne renie pas son amour des basses bien présentes. S’il reste plus adapté aux musiques modernes qu’au classique ou à la musique acoustique, il se montre cependant plus polyvalent que d’autres références de la marque. On apprécie sa prise en main rapide et l’autonomie très conséquente. Il risque d’avoir fort à faire avec la concurrence très rude dans cette gamme de prix. 

Retrouvez tout l’univers Beats

Article rédigé par
Christian Ferreol
Christian Ferreol
Conseiller fnac.com high tech
Sélection de produits