Test Labo

Test Labo du Plantronics BackBeat FIT 2100 : un casque pour du sport en sécurité

04 avril 2019

En résumé

Note LABOFNAC

Certains produits sont destinés à des utilisations spécifiques, tels ces BackBeat Fit 2100, s’adressant à des sportifs en extérieur grâce à un design et une ergonomie spécifiques. Les oreillettes permettent d’apprécier les sons extérieurs et la musique en même temps, et la certification IP57 est un plus pour les séances en milieu humide. Le Fit 2100 ne démérite pas pour autant du côté des performances audio puisque la qualité d’écoute est au rendez-vous. Évidemment, l’isolation passive n’est pas le fort de ce casque qui cherche à ouvrir l’expérience utilisateur sur les sons extérieurs. L’autonomie est assez solide pour permettre de longues sorties sportives. Reste néanmoins que le confort offert par ce produit est assez perfectible.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Conception Always Aware efficace
  • Certification IP57
  • Autonomie solide
Les moins
  • Un confort relatif

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Le Plantronics BackBeat Fit 2100 est un produit très spécifique, puisqu’il possède plusieurs particularités qui le rendent atypique. Il s’adresse aux sportifs, grâce à d’ingénieuses oreillettes permettant d’entendre les sons extérieurs. Le casque a donc fait un passage par notre labo pour une évaluation technique, et un passage sur nos oreilles pour la pratique. Verdict.

plantronics backbeat fit 2100

© Fahim Alloul / LaboFnac

L’ergonomie et le design

Le Plantronics BackBeat Fit 2100 s’adresse aux sportifs, et autant dire qu’il ne s’en cache pas. Ce casque avec écouteurs intra-auriculaires – ou semi-intra puisque la pénétration dans l’oreille est faible – se munit d’un tour de cou et cherche à se faire remarquer. En effet, puisque des runners s’en équiperont, courant parfois de nuit, le produit se pare de zones réfléchissantes à la fois sur la surface des écouteurs, mais aussi sur la partie extérieure située au niveau de la nuque. Les phares des voitures les feront donc briller, histoire d’assurer encore un peu plus de sécurité aux utilisateurs.

plantronics backbeat fit 2100

© Fahim Alloul / LaboFnac

Le modèle dont nous avons hérité pour le test est de plus bicolore – bleu et noir – ce qui ne joue pas non plus en faveur de la discrétion. Porté, le casque n’est pas le plus agréable que nous ayons vu passer, bien que sa légèreté et la souplesse de sa structure en caoutchouc nous offrent une bonne liberté de mouvement. Lors de la pratique sportive, il n’est pas aisé de l’oublier totalement, mais il tient bien autour de nos oreilles. Ce type de produit permet également d’éviter les bruits de frottement caractéristiques des écouteurs filaires, ou les chutes occasionnelles d’écouteurs true wireless.

plantronics backbeat fit 2100

© Fahim Alloul / LaboFnac

La particularité de ce modèle repose sur ses embouts Always Aware qui habillent les écouteurs et permettent d’entendre les bruits environnants tout en écoutant la musique. On doit bien admettre que le système est efficace, puisqu’il est possible de suivre une conversation à condition de ne pas pousser le volume trop fort. En tout cas, si une voiture passe à proximité de vous lors d’une sortie sportive, elle sera facilement entendue. Il est aussi à noter que ce casque est résistant à l’eau et à la transpiration grâce à sa certification IP57.

plantronics backbeat fit 2100

© Labo Fnac

Le casque peut également être jumelé avec l’application BackBeat, bien que ceci ne soit pas indispensable à son utilisation. L’app permet par exemple d’accéder au guide utilisateur, aux mises à jour, ou encore de configurer la fonctionnalité My Tap. Elle fonctionne en tapotant l’oreillette gauche, et permet de consulter l’heure, le statut de l’appareil, d’activer SiRi ou de lancer une playlist Spotify. Si ces options ne vous plaisent pas, le bouton peut être configuré sur le réglage du volume.

Enfin, un port micro-USB se cache sous l’oreillette droite, permettant de recharger l’appareil. Notez que la marque ne fournit pas d’étui de transport.

La qualité audio

En matière de qualité sonore, les BackBeat Fit 2100 n’est clairement pas aussi performant que d’autres produits de la marque, tel le BackBeat GO 810. Mais on ne parle évidemment pas du même type de produit. Il est préférable de faire la comparaison avec le BackBeat GO 410, qui est lui aussi un casque avec tour de cou, mais plutôt destiné à un public urbain, susceptible d’utiliser le produit au quotidien. Le Fit 2100 est pensé pour des sportifs, certes, mais propose un rendu sonore assez proche du GO 410.

En effet, la courbe de réponse en fréquences du Fit 2100 possède certaines particularités, comme une forte accentuation des graves à 50 et 63 Hz (+15 et +13 dB). À partir de 100 Hz, la restitution du signal est très linéaire, et ce jusqu’à 5 kHz où les aigus/suraigus commencent à s’éteindre progressivement. Du reste, nos mesures de distorsion montrent une petite faiblesse à 200 Hz, comme pour beaucoup de produits, tandis que la sensibilité moyenne est de 89 mV. Enfin, la mesure de latence Bluetooth est de 165 ms, ce qui est dans la moyenne.

Bande passante

Perturbation acoustique

On ne peut pas dire que le BackBeat Fit 2100 excelle en matière de perturbation acoustique, c’est-à-dire le son émis par les écouteurs vers l’extérieur. Nos mesures sont assez médiocres dans ce domaine, avec 55 dB mesurés pour un son de référence à 90 dB environ. Mais puisque ces écouteurs sont largement pensés pour la pratique sportive, ce n’est clairement pas un critère défavorable à son achat. À moins que vous ne comptiez utiliser aussi ce produit au bureau ou dans les transports en commun.

Bande passante perturbation

L’isolation (passive)

Le produit se vante donc de proposer des embouts Always Aware, qui permettent d’entendre ce qui se passe autour et d’apporter de la sécurité dans la pratique sportive. Sur nos mesures en tout cas, le Fit 2100 se montre plutôt dans la moyenne en matière d’isolation. Efficace dans les aigus et les médiums, les résultats sont un peu moins probants dans les graves. On ne lui en tiendra pas rigueur donc, bien que notre système de notation soit le même pour tous les appareils. Ici, le but n’est pas d’isoler l’utilisateur, mais au contraire de l’ouvrir à son environnement immédiat. On doit d’ailleurs avouer que le système est particulièrement efficace, et il nous a même été possible de suivre aisément des conversations tout en écoutant la musique à volume modéré.

Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Isolation
5.9

Autonomie

En ce qui concerne l’autonomie de ce casque, elle s’établit à 7 heures et 18 minutes sur notre protocole interne, ce qui permet de profiter de la musique pendant un bon moment. Vous terminerez facilement un marathon avec ce casque vissé aux oreilles. Le temps de charge est en revanche un peu long puisqu’on mesure 2 heures 35 minutes.

Conclusion

Note LABOFNAC

Certains produits sont destinés à des utilisations spécifiques, tels ces BackBeat Fit 2100, s’adressant à des sportifs en extérieur grâce à un design et une ergonomie spécifiques. Les oreillettes permettent d’apprécier les sons extérieurs et la musique en même temps, et la certification IP57 est un plus pour les séances en milieu humide. Le Fit 2100 ne démérite pas pour autant du côté des performances audio puisque la qualité d’écoute est au rendez-vous. Évidemment, l’isolation passive n’est pas le fort de ce casque qui cherche à ouvrir l’expérience utilisateur sur les sons extérieurs. L’autonomie est assez solide pour permettre de longues sorties sportives. Reste néanmoins que le confort offert par ce produit est assez perfectible.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste