Test Labo

Test Labo des Jabra Elite Active 65t : de l’autonomie pour aller courir

12 août 2018
JABRA Elite active 65t ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Modèle true-wireless dédié aux sportifs, les Elite Active 65t sont une déclinaison des Elite 65t, avec en bonus une résistance à l’eau et à la transpiration indispensable à cet usage. Ces écouteurs intra-auriculaires profitent de la conception soignée à laquelle Jabra nous a habitués, et sont livrés avec trois paires d’embouts pour s’adapter au mieux à chacun et un poids plume de 12 grammes. Modèle sportif oblige, ils présentent une isolation passive très perfectible, en particulier des aigus ; c’est toutefois un atout pour des écouteurs qui seront portés lors de sessions de running urbaines. La restitution de la bande passante est quant à elle très correcte, avec à peine une légère préaccentuation des graves autour de 100 Hz et des aigus autour de 8 kHz. Au-delà de 8 kHz d’ailleurs, les aigus entament leur lente disparition, les extrêmes aigus disparaissant tout bonnement. Plus gênant, on relève une distorsion marquée à 200 Hz. Les écouteurs ont en revanche le mérite d’offrir un bon score de perturbation, ne laissant filer que peu de son vers l’extérieur. L’autonomie, cruciale sur les true wireless, ne pose pas de problème aux Elite Active 65t. Soumis à notre banc d’essai, ils ont dépassé la promesse de Jabra (5h) en assurant 5h12 d’écoute sur une seule charge en Bluetooth 5.0. Leur étui de rangement permet d’obtenir deux charges supplémentaires, chacune demandant 2h10.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design travaillé et connexion aux assistants vocaux
  • Résistance à l'eau et à la transpiration
  • Autonomie dépassant les 5h
Les moins
  • De la distorsion
  • Une isolation passive insuffisante au quotidien, mais utile pour le sport

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Bande passante

Conclusion

Note LABOFNAC

Modèle true-wireless dédié aux sportifs, les Elite Active 65t sont une déclinaison des Elite 65t, avec en bonus une résistance à l’eau et à la transpiration indispensable à cet usage. Ces écouteurs intra-auriculaires profitent de la conception soignée à laquelle Jabra nous a habitués, et sont livrés avec trois paires d’embouts pour s’adapter au mieux à chacun et un poids plume de 12 grammes. Modèle sportif oblige, ils présentent une isolation passive très perfectible, en particulier des aigus ; c’est toutefois un atout pour des écouteurs qui seront portés lors de sessions de running urbaines. La restitution de la bande passante est quant à elle très correcte, avec à peine une légère préaccentuation des graves autour de 100 Hz et des aigus autour de 8 kHz. Au-delà de 8 kHz d’ailleurs, les aigus entament leur lente disparition, les extrêmes aigus disparaissant tout bonnement. Plus gênant, on relève une distorsion marquée à 200 Hz. Les écouteurs ont en revanche le mérite d’offrir un bon score de perturbation, ne laissant filer que peu de son vers l’extérieur. L’autonomie, cruciale sur les true wireless, ne pose pas de problème aux Elite Active 65t. Soumis à notre banc d’essai, ils ont dépassé la promesse de Jabra (5h) en assurant 5h12 d’écoute sur une seule charge en Bluetooth 5.0. Leur étui de rangement permet d’obtenir deux charges supplémentaires, chacune demandant 2h10.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin