Test Labo

Test Labo du JBL Tune 600 BTNC : un casque sans prétention, mais efficace

15 juillet 2018

En résumé

Note LABOFNAC

Le marché du casque sans-fil comporte une foule de produits avec réduction de bruit active, mais peu d’entre eux sont proposés sous la barre des 100 euros. C’est le cas de ce JBL Tune 600 BTNC, qui propose en plus un système de réduction plutôt efficace, d’autant que son isolation passive est déjà convaincante, du moins dans les médiums et aigus. La qualité audio est légèrement en retrait, avec une distorsion un peu marquée à 200 Hz, mais sans que cela ne vienne perturber l’écoute dans la plupart des conditions. Le casque est agréable à porter, facile à ranger, et sa perturbation est pratiquement nulle. Pour sa gamme tarifaire, le Tune 600 BTNC est un produit très intéressant.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Perturbation maîtrisée
  • Réducteur de bruit assez efficace
  • Isolation passive de bonne facture
  • Assez confortable au quotidien
Les moins
  • De la distorsion à fort volume
  • Restitution audio perfectible

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Commercialisé à moins de 100 euros, le casque JBL Tune 600 BTNC a la particularité de proposer une réduction de bruit active sur une fourchette tarifaire modeste. Mais est-elle vraiment efficace ? La réponse dans ce test Labo !

JBL tune 600

© LaboFnac

L’ergonomie et le design

Avec son Tune 600 BTNC, JBL vise à fournir un casque simple, d’entrée de gamme. Et c’est effectivement ce qui caractérise ce produit, loin des finitions de la gamme Everest, par exemple. Ce casque est de type supra-aural, et sa conception est faite de plastique mat, à l’exception de ses oreillettes, où l’on retrouve du plastique brillant, aussi présent au niveau des articulations des écouteurs. Des articulations travaillées, qui permettent d’ailleurs de ranger le casque aisément dans une housse adaptée, sauf que le constructeur n’en fournit pas avec le Tune 600.

JBL tune 600

© LaboFnac

Le tour de tête est évidemment réglable, tandis que des coussinets rembourrés sont placés sur les écouteurs, mais également au niveau du sommet du crâne. On a tendance à trouver les casques circum-aural plus agréables à porter que les supra-auraux, mais les 173 grammes de ce produit se laissent assez facilement oublier. La force d’appui s’établit à 490 gf, ce qui se situe dans le fourchette moyenne. Mais du fait que ses oreillettes ne recouvrent pas l’oreille, elle peut légèrement gêner sur la durée, par exemple les porteurs de lunettes.

JBL tune 600

© LaboFnac

Si l’on doit isoler quelques petits défauts, il nous faut par exemple parler du port microUSB qui ne peut être utilisé pendant l’écoute, puisqu’il est caché par l’armature. On peut aussi évoquer les boutons de contrôle, tous d’un format à peu près similaire et difficilement reconnaissables sous les doigts. Il n’est pas rare de se tromper en cherchant à activer la réduction de bruit ou augmenter/baisser le volume. Pour qui a une bonne mémoire, l’emplacement de ces touches sera toutefois vite assimilé.

JBL tune 600

© LaboFnac

Poids
173 g

Ce casque est-il également confortable pour l’entourage immédiat ? En matière de perturbation audio, ce produit est tout bonnement excellent, et une fois installé sur vos oreilles, les fuites de son vers l’extérieur seront minimes. Il est de ce fait recommandable pour les transports en commun ou encore pour une utilisation en open-space.

Bande passante perturbation

La qualité audio

Le JBL Tune 600 BTNC propose jusqu’à quatre configurations audio : filaire, Bluetooth, filaire + réduction de bruit active, et Bluetooth + réduction de bruit active. Mais elles sont globalement toutes similaires en matière de restitution de la bande de fréquences. C’est toutefois en Bluetooth que les performances sont les plus équilibrées, même si ce casque est loin de fournir une expérience audio irréprochable. On remarque une préaccentuation des basses assez marquée entre 50 et 200 Hz, puis à 500 Hz.

JBL tune 600

© Labo Fnac

Cette bande passante est ensuite plutôt bien gérée entre 630 Hz et 2,5 kHz, avant de s’effondrer complètement à partir de 5 kHz. Les extrêmes aigus risquent donc d’être un peu tassées. JBL a fait le choix de mettre en avant les basses, et c’est encore plus flagrant en filaire. D’ailleurs, la distorsion est marquée à 200 Hz, quel que soit le mode d’écoute choisi, ce qui empêchera de pousser le volume trop fort.

La latence, mesurée à 150 ms, est en effet un peu au-dessus de notre indice de confort de 78 ms, mais elle permettra tout de même de profiter d’un film dans de bonnes conditions. Du côté de la sensibilité, enfin, notre programme de simulation nous a permis de relever 90 mV, ce qui permettra d’obtenir un bon niveau d’écoute sans avoir à trop pousser le volume à la source.

Bande passante

L’isolation

L’isolation passive de ce casque est excellente avec les sons aigus et les médiums, mais laisse passer un peu trop de graves, comme on le remarque assez rapidement en posant le casque sur nos oreilles. En activant le réducteur de bruit, ces fréquences graves (et les bas médiums) sont un peu atténuées en dessous de 630 Hz. Il laisse par contre filtrer plus de son entre 630 Hz et 2,5 kHz. Dans l’ensemble, l’isolation passive comme active est plutôt bonne pour un produit de cette gamme.

Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Isolation
7.7

Autonomie

Nous avons mesuré une autonomie de 20 heures et 45 minutes en Bluetooth, tandis que l’activation de la réduction de bruit ramène l’autonomie à 11 heures. Le temps de charge est quant à lui de 2 heures et 30 minutes.

Conclusion

Note LABOFNAC

Le marché du casque sans-fil comporte une foule de produits avec réduction de bruit active, mais peu d’entre eux sont proposés sous la barre des 100 euros. C’est le cas de ce JBL Tune 600 BTNC, qui propose en plus un système de réduction plutôt efficace, d’autant que son isolation passive est déjà convaincante, du moins dans les médiums et aigus. La qualité audio est légèrement en retrait, avec une distorsion un peu marquée à 200 Hz, mais sans que cela ne vienne perturber l’écoute dans la plupart des conditions. Le casque est agréable à porter, facile à ranger, et sa perturbation est pratiquement nulle. Pour sa gamme tarifaire, le Tune 600 BTNC est un produit très intéressant.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin