Test Labo

Test Labo du Sennheiser Momentum In-Ear Wireless : l’élégance sans fil

15 juillet 2017

Sennheiser étoffe sa gamme de casques audio intra-auriculaires avec le Momentum In-Ear Wireless, un modèle tour de cou qui se démarque avec une finition très soignée qui fait la part belle aux matériaux nobles. Peut-il pour autant rivaliser avec les ténors du segment ? C’est ce que nous avons voulu savoir en lui faisant passer le test de notre labo.

En résumé

Note LABOFNAC

Avec le Momentum In-Ear Wireless, Sennheiser propose un casque Bluetooth intra-auriculaire avec tour de cou des plus élégants. Habillé de cuir nappa de mouton, il est à la fois pratique et confortable au quotidien. La qualité audio est également au rendez-vous, mais le casque montre des signes de faiblesse dans les aigus. À l’inverse, en l’absence de réducteur de bruit actif, il a du mal à filtrer les basses fréquences. Reste une confortable autonomie et une latence suffisamment faible pour regarder des vidéos sans décalage entre le son et l’image.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La finition soignée
  • La sensibilité
  • La faible latence
  • L’autonomie de la batterie
Les moins
  • Faiblesse dans les aigus
  • Manque d’isolation des basses fréquences
  • Les appels téléphoniques dans les environnements bruyants

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

Sennheiser vient grossir les rangs des casques tour de cou avec son Momentum In-Ear Wireless. Celui-ci se positionne directement en face des R6 et X12 de Klipsch, et dans une moindre mesure du Hey By Jo de Divacore. Avantage de cette conception, le casque renferme une batterie plus conséquente qui lui confère une autonomie plus importante que les intra-auriculaires classiques. Sennheiser annonce ici plus de dix heures d’écoute avec un temps de recharge de 1,5 heure seulement.

Revers de la médaille, il ne sera pas possible de ranger le casque dans la poche quand on ne l’utilise pas. Le constructeur propose néanmoins une housse de transport rigide.

Le Sennheiser Momentum In-Ear Wireless est un modèle très séduisant avec sa finition premium et l’utilisation de matériaux tels que du cuir nappa de mouton souple avec des surpiqûres sur le tour de cou.

À ce petit jeu, ce casque audio s’avère bien plus pratique que les encombrants modèles de Klipsch. Outre son aspect, le Momentum In-Ear Wireless est également agréable au toucher. Les écouteurs ne sont pas en reste, puisqu’ils présentent une finition chrome et des éléments en polycarbonate. Une conception qui a l’avantage d’être très résistante aux chocs. Sennheiser précise en outre que les tunnels sonores sont en acier inoxydable.

L’ensemble est relativement léger et sait se faire oublier. Quatre tailles d’embout sont fournies dans la boîte, qui comprend également un câble micro USB pour recharger une batterie lithium-ion de 170 mAh. Cette dernière est dissimulée dans l’extrémité droite du Sennheiser Momentum In-Ear Wireless.

À l’opposé, on trouve les boutons de commande vers l’intérieur du casque. Ils sont au nombre de quatre avec – de l’intérieur vers l’extérieur – l’interrupteur de mise en route et les boutons de réglage du volume qui entourent le bouton de validation. Ce dernier permet notamment de décrocher à la réception d’un appel entrant.

Le casque fait en effet bien entendu office de kit mains libres grâce au micro intégré juste à côté de l’interrupteur de mise en route. Un emplacement qui n’est pas idéal, car éloigné de la bouche. Il suffit lorsque l’on se trouve au calme, mais les conversations sont un peu plus délicates à l’extérieur ou dans des environnements bruyants. À noter que lorsque le téléphone sonne, le casque va également émettre des vibrations.

De plus, des annonces vocales (en anglais) permettent de connaître l’autonomie restante de la batterie ou de savoir si le casque est prêt pour l’appairage. Cette opération peut également être réalisée très simplement en effleurant un lecteur audio compatible NFC, et deux appareils peuvent être connectés à la fois. Enfin, le Sennheiser Momentum In-Ear Wireless est compatible avec le Bluetooth 4.1. Il prend en charge les profils A2DP, AVRCP, HSP (profil casque) et HFP (profil mains libres), mais aussi l’apt-X pour une écoute en qualité CD. Place aux tests maintenant que les présentations sont faites.

Perturbation

On l’a dit, le Sennheiser Momentum In-Ear Wireless est agréable à porter, notamment grâce à son revêtement en cuir. Son poids est également contenu, avec 51 grammes seulement, soit l’équivalent du HeyByJo de Divacore (49 grammes), mais beaucoup moins que l’encombrant X12 Neckband de Klipsch (88 grammes).

S’agissant d’un casque audio nomade, vous ne risquez pas de déranger vos voisins de siège avec le Momentum In-Ear Wireless. Les fuites vers l’extérieur sont minimes et nous avons mesuré une perturbation audio de 35 dB. C’est excellent.

Bande passante perturbation

La qualité audio

La mesure de bande passante est moyenne.  Entre 50 Hz et 5 kHz, elle est linéaire comme il se doit. Cependant le Momentum In-Ear Wireless commence à montrer des signes de faiblesse dans les aigus à partir de 5 kHz.

Le casque fait mieux dans le test de distorsion. Les mesures à 80 Hz et 100 Hz sont correctes et il n’y a guère qu’à 200 Hz que la distorsion apparaît. Quoi qu’il en soit, c’est à peine perceptible.

Bande passante

Sensibilité

Nous avons mesuré une sensibilité de 88 mV. On rappelle que plus ce chiffre est faible et plus le casque est sensible. En l’état, le Momentum In-Ear Wireless fait partie des bons élèves, pas besoin de monter le volume à fond pour profiter d’un son puissant. La batterie de votre lecteur s’en portera d’autant mieux.

L’isolation (passive)

Contrairement au Divacore HeyByJo, le Sennheiser Momentum In-Ear Wireless est dépourvu de réducteur de bruit actif. L’isolation passive est donc assurée par les écouteurs intra-auriculaires. Le résultat est ici plutôt moyen. En effet, on remarque une petite faiblesse dans l’isolation des graves entre 100 Hz et 400 Hz. Le casque fait beaucoup mieux sur le reste de la plage de fréquences.

Isolation
5.3

Autonomie

Sennheiser annonce une autonomie de la batterie rechargeable de 10 heures pour le Momentum In-Ear Wireless. Le constructeur est plutôt conservateur, car dans la pratique, le casque fait mieux. En effet, nous avons mesuré une autonomie de 12 heures. Et comme annoncé, la recharge rapide par USB ne demande pas plus d’une heure et demie.

Sachez enfin que nous avons relevé une latence de 150 ms. Le Sennheiser Momentum In-Ear Wireless est donc parfaitement adapté pour regarder des vidéos sans décalage entre l’image et le son.

Conclusion

Note LABOFNAC

Avec le Momentum In-Ear Wireless, Sennheiser propose un casque Bluetooth intra-auriculaire avec tour de cou des plus élégants. Habillé de cuir nappa de mouton, il est à la fois pratique et confortable au quotidien. La qualité audio est également au rendez-vous, mais le casque montre des signes de faiblesse dans les aigus. À l’inverse, en l’absence de réducteur de bruit actif, il a du mal à filtrer les basses fréquences. Reste une confortable autonomie et une latence suffisamment faible pour regarder des vidéos sans décalage entre le son et l’image.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin