Prise en main

Prise en main du Honor 70 : un smartphone ultrafin qui rafraîchit le milieu de gamme

02 septembre 2022
Par Pierre Crochart
Prise en main du Honor 70 : un smartphone ultrafin qui rafraîchit le milieu de gamme
©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Honor a profité de sa conférence à l’IFA pour présenter au monde son modèle 70 : un nouveau smartphone milieu de gamme plutôt alléchant.

En résumé

Honor poursuit ses efforts, et ça paie. Dans un marché saturé, le Honor 70 parvient à se trouver une identité grâce à un design mémorable, ultrafin et léger, et à une fiche technique sans faute ou presque. On apprécie en particulier les performances de ce modèle, ainsi que la qualité de ses photos avec le capteur grand-angle.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Un design somptueux
  • Écran lumineux aux couleurs flatteuses
  • De très belles photos au quotidien
  • Des performances générales excellentes
  • Une autonomie d'un jour au moins
  • Recharge rapide
Les moins
  • Partie audio un peu en retrait
  • Seulement 256 Go de stockage
  • Capteur ultra grand-angle décevant

Honor reprend des couleurs sur le marché du smartphone. Auparavant assujetti à l’ogre Huawei, la marque a pris son envol il y a peu et nous a déjà proposé de belles références telles que le Honor Magic4 Pro. Cette fois, le constructeur investit le segment du milieu de gamme avec un Honor 70 qui s’inscrit dans la continuité du Honor 50 sorti en fin d’année dernière.

Le Honor 70 est disponible dès aujourd’hui pour 499 € (8+128 Go) ou 549 € (8+256 Go), dans les coloris noir, vert et argent.

Prise en main réalisée sur un smartphone prêté par le constructeur.

Notre prise en main

Design et ergonomie

Cela surprend immédiatement, dès le déballage : le Honor 70 est un smartphone ultrafin et très léger. Il ne dépasse pas les 7,91 mm et propose un bel écran incurvé à 58° qui lui donne un look sophistiqué qu’on ne retrouve habituellement pas à ce niveau de prix. À la manière du Phone (1) de Nothing, impossible de ne pas le retourner dans tous les sens pour l’observer sous les moindres coutures.

Le même soin a été apporté aux finitions du dos, en particulier de notre exemplaire Crystal Silver, qui présente une robe du plus bel effet. On retrouve en outre le placement des appareils photo identique à celui du Honor 50.

Honor 70 prise en main
Le Honor 70 est un beau smartphone.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Pour le reste, ce nouveau modèle reprend le placement des boutons et la (pauvre) connectique de son prédécesseur. On ne trouvera qu’un port USB-C sur la tranche inférieure. Dommage : le tiroir de cartes SIM n’autorise pas l’extension du stockage. Ce sera donc 256 Go au maximum.

Honor 70 prise en main
La finesse du smartphone est son meilleur atout.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

L’écran

Le Honor 70 embarque une dalle AMOLED de 6,67” très classique. Elle propose une définition Full HD+ et une fréquence maximum de 120 Hz, tout en supportant le HDR10+ et des couleurs 10-bit.

Dans l’attente des données relevées par notre Labo, nous nous contenterons de remarquer que la luminosité de l’écran paraît suffisante pour une utilisation en extérieur. Le contraste est bien évidemment impeccable, et la réactivité de la dalle au rendez-vous.

Honor 70 prise en main
L’écran est lumineux et les bordures très fines.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Cerclé de bordures très fines (le constructeur parle d’un taux d’occupation de l’écran de 91 %), il est poinçonné au sommet pour loger un capteur photo 32 mégapixels. Enfin, Honor intègre sous l’écran un capteur d’empreintes digitales plutôt réactif.

Performances

Comme le Phone (1) de Nothing, le Honor 70 mise sur une puce Snapdragon 778G+. Un SoC gravé en 6 nm, qui offre de très bonnes performances au quotidien et se montre suffisamment véloce pour du jeu vidéo – moyennant quelques petites concessions graphiques.

Pendant l’effort, le smartphone chauffe peu et n’a aucun mal à assurer dans les scénarios multitâches grâce à une bonne optimisation d’Android et une mobilisation intelligente de la RAM disponible.

Honor 70 prise en main
Le smartphone est très capable pour le jeu vidéo.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Photo

La partie photo du Honor 70 est plutôt généreuse pour un smartphone de milieu de gamme. D’ailleurs, le mobile est le tout premier du marché à embarquer le capteur IMX800 de Sony. Il s’agit d’un modèle de grande taille (1/1.49”) offrant 54 mégapixels et des photosites de 2 µm (grâce au pixel binning).

Celui-ci s’accompagne d’un capteur ultra grand-angle de 50 mégapixels, et d’une dernière optique destinée à la profondeur de champ.

Honor 70 prise en main
La configuration photo du Honor 70.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Sans surprise, le smartphone permet de prendre de très belles photos en pleine journée. L’exposition est parfaite, le contraste rehaussé juste ce qu’il faut, et le traitement numérique plutôt respectueux des couleurs d’origine de la scène. Le nouvel algorithme du constructeur, basé sur un ISP (Imaging Signal Processor) dernier cri, produit des images de haute qualité dans une grande variété de scénarios. Même en basse luminosité.

L’ultra grand-angle, fatalement plus petit, n’est pas aussi réjouissant. Il permet néanmoins d’élargir ses horizons et de capturer des images originales, sans toutefois atteindre la qualité optique du module standard.

Le smartphone propose un zoom numérique 2x en rognant simplement dans une image prise au grand-angle. Ce faisant, on perd évidemment un peu en qualité d’image. Les résultats restent toutefois très honnêtes pour le prix que demande Honor pour son modèle 70.

Autonomie

En termes d’endurance, le Honor 70 s’en sort plutôt bien. Nos tests Labo infirmeront ou confirmeront nos impressions, mais le smartphone n’a eu aucune difficulté à tenir une journée et demie en utilisation variée. À savoir un peu de jeu, de la prise de photos et de vidéos, beaucoup de messagerie et de scroll sur les réseaux sociaux.

Honor 70 prise en main
Le Honor 70 dispose d’une bonne autonomie et d’une recharge rapide.©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Autre point fort : le téléphone est compatible avec la recharge à 66 W (chargeur fourni dans la boîte). Il ne demande qu’une petite cinquantaine de minutes pour retrouver 100 % d’autonomie. En 20 minutes, on aura déjà récupéré 60 % de batterie.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin