Sélection

Le top des nouveautés de juillet BD & BD jeunesse

25 juin 2024
Par Antoine
Le top des nouveautés de juillet BD & BD jeunesse

Un été à bouquiner ? Voilà un projet réaliste pour faire fi des contraintes météo. Voici 10 BD et BD jeunesse à mettre dans sa valise pour rire, s’émouvoir, jouer à se faire peur et découvrir de riches univers, qu’ils soient underground, fantasy ou historiques…

XIII Mystery, Tome 4 : Colonel Amos – François Boucq, Alcante (Cinebook)

La série de spin-offs XIII Mystery revient sur les grands personnages de la saga initiale XIII. Pour ce quatrième tome réédité, Colonel Amos, cap sur les États-Unis où se joue en coulisses, un incident international. Ce volume raconte en effet les retrouvailles entre le colonel Amos, fondateur du Mossad devenu patron du contre-terrorisme au FBI, et les services secrets israéliens. De quoi découvrir la vie de ce personnage emblématique de la saga de Jean Van Hamme, ici croquée par Alcante dans un hors-série parfaitement haletant.

À partir de
11,90€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Arelate, Tome 9 : Roma – Alain Genot, Laurent Sieurac (100 bulles)

Comment relier archéologie, géographie et histoire ? Confier le mélange à des locaux ! La série Arelate, créée par les arlésiens Laurent Sieurac et Alain Genot, relate la vie des habitants de la cité camarguaise au temps de l’Antiquité romaine. Dans le neuvième et dernier tome, Roma, les héros accomplissent un grand voyage vers Rome. Comme toujours, la reconstitution des lieux, des mœurs et de la vie quotidienne des citoyens romains se lit sous nos yeux avec une précision documentaire et un graphisme somptueux. Prêt pour un voyage de deux millénaires dans le temps ?

À partir de
16€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Mega, Tome 3 : La Danse des chacals – Salvador Sanz (Ilatina)

C’est un genre cinématographique venu du Japon qui a depuis conquis l’occident. Les kaiju racontent l’arrivée et le combat de monstres gigantesques, emblématiques d’une nature en pleine révolution. Mega exploite cette veine en la transférant de nos jours, dans les grandes villes d’Amérique latine. Après La Salamandre, le Phénix, le Cygne noir, le troisième tome de la saga, La Danse des chacals, raconte l’éveil de nouveaux géants cosmiques, encore plus redoutables, à laquelle l’Humanité cherche à échapper. Mystique et titanesque, la création de Salvador Sanz ressuscite Godzilla et Lovecraft dans un tourbillon graphique à découvrir !

À partir de
25€
Voir sur Fnac.com

Swan & Néo, Tome 5 : L’École ensorcelée – Paolo Campinoti, Sophie et Greg, Benj (Soleil)

Comme à son habitude la bd Swan & Néo, adaptée de la chaîne YouTube homonyme, fait sortir les deux adolescents de la réalité pour les mener dans un monde fantastique. L’École ensorcelée s’inspire donc d’Harry Potter et place les deux frères (ou plutôt leurs avatars graphiques) dans un institut dévolu à l’apprentissage de la magie. Un lieu propice à de nombreuses péripéties !

À partir de
11,50€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Takizawa : Un panther en Ukraine – Seiho Takizawa (Paquet)

Spécialiste de la BD historique ayant pour thème la Seconde Guerre mondiale, Seiho Takizawa sait aussi atterrir. Un panther en Ukraine narre, outre le récit d’une bataille dans le Pacifique, les épisodes d’un affrontement blindé s’étant déroulé sur le Front de l’Est. Héroïsme des troupes locales antinazies, description précise des chars de combat de l’époque, et mise en scène de l’Histoire au travers de récits peu connus sont au programme de cette traduction bienvenue d’un classique nippon.

À partir de
10€
Voir sur Fnac.com

C’était la Nationale 7 – Thierry Dubois (Paquet)

Thierry Dubois a fait de la Nationale 7 l’œuvre d’une vie. Dans C’était la Nationale 7, réédité cet été, l’artiste dépeint la route Paris-Menton via Lyon sous tous ses aspects. Durant des décennies où n’existaient pas encore les autoroutes, cet itinéraire a représenté une empreinte commune. Dans le cœur des vacanciers (et des mélomanes, grâce à Charles Trenet) cette longue liaison nord-sud reste synonyme de paysages superbes, de patrimoines architecturaux nichés un peu partout, de files ininterrompues de bagnoles vintage… Autant de souvenirs à retrouver dans ce beau livre !

À partir de
30€
Voir sur Fnac.com

Carthago Vetus La Cité perdue – Oriol Garcia i Quera (Idée +)

Spécialiste de la BD historique, Oriol Garcia I Quera nous entraîne dans les pas d’un archéologue avec son nouvel album, Carthago Vetus, La Cité perdue. Imaginant la recherche d’une ville oubliée, qui renfermerait selon un historien antique des trésors insoupçonnés, l’auteur-dessinateur esquisse un fantastique voyage dans le temps et l’espace. De quoi découvrir les faits (et la légende) qui entoure l’Afrique du Nord après la destruction de Carthage.

À partir de
16€
En stock
Acheter sur Fnac.com

La Légende de Khaz – Josep Busquet, Pedro J. Colombo (Spaceman Project)

Une contrée magique, des chats doués de paroles, un royaume légendaire, une prophétie… La Légende de Khaz appartient au vaste courant du réalisme fantastique. Cette bande dessinée hispanophone créée à partir d’un financement participatif arrive cet été dans sa première traduction. Le dépaysement et l’aventure sont garantis par un récit fantasmagorique accessible de 7 à 77 ans !

Voir sur Fnac.com

Black Mary, Tome 1 : The Departed – Florence Magnin, Rodolphe (Cinébook)

C’est un scénariste émérite de la bande dessinée contemporaine qui fait cette année un retour à des thèmes qui lui sont chers. Rodolphe (auteur notamment de Cliff Burton et de Trent) relie dans le diptyque Black Mary son amour pour la BD d’aventure et les vieilles légendes anglo-saxonnes ou celtiques. Le premier tome, The Departed, voit fantômes du passé et flibustiers du présent menacer la tranquillité d’un village côtier. Les prémices intrigantes d’un récit dont il nous tarde de découvrir la suite. 

À partir de
11,50€
Voir sur Fnac.com

Conrad et Paul : Le temps d’un virus – Ralf König (Glénat)

La BD allemande culte Conrad et Paul fait son grand retour de ce côté du Rhin avec un album complet : Le Temps d’un virus. Le couple gay le plus célèbre du neuvième art underground y affronte tout bonnement le confinement et ses conséquences sociales. Le trait de Ralf König, trente ans après ses débuts, n’a rien perdu de sa verve ni de son humour parfois salace, qui réserve ce tome à un public averti, comme de coutume.

Aller + loin :

À lire aussi

Article rédigé par
Antoine
Antoine
Libraire Fnac.com
Sélection de produits