Sélection

Ils ont joué (dans du) Molière au cinéma

15 février 2024
Par Lucie
Ils ont joué (dans du) Molière au cinéma
©Memento Distribution

Si Laurent Lafitte incarne Jean-Baptiste Poquelin au cinéma dans « Le Molière imaginaire » d’Olivier Py, en salles depuis le 14 février 2024, il n’est pas le premier à avoir interprété le dramaturge ou avoir joué du Molière sur pellicule. Petit tour d’horizon de ces artistes.

Philippe Caubère

Film fleuve (plus de quatre heures), fresque épique et flamboyante, le Molière d’Ariane Mnouchkine, grande femme de théâtre, éblouit et subjugue. Sorti en 1978 au cinéma, il est interprété principalement par des comédiens et comédiennes de la Troupe du Soleil, avec notamment Philippe Caubère dans le rôle-titre. Sa fougue, son charisme et son appétit de vie emporte tout sur son passage et si le film a surtout été découvert à la télévision en étant diffusé en cinq parties au début des années 1980, il a tout de même remporté deux Césars, ceux de la meilleure photographie et du meilleur décor.

À partir de
42,65€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Romain Duris

Difficile de passer après la performance étourdissante de Caubère. C’est pourtant ce que tente Romain Duris en 2007, dans le Molière de Laurent Tirard. Le biopic s’oriente cette fois-ci du côté de la jeunesse de Molière, au moment de la création de Tartuffe, et réunit toute une palette de stars du Septième art, de Fabrice Luchini à Ludivine Sagnier, en passant par Édouard Baer et un tout jeune François Civil encore adolescent. Duris prête à Poquelin son charme, son effronterie et sa chevelure indomptable.

À partir de
13€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Laurent Lafitte

Il a fallu 17 années pour qu’un acteur s’empare à nouveau des oripeaux de Molière. Et c’est Laurent Lafitte qui décide de relever le défi, pour Le Molière imaginaire d’Olivier Py. On y retrouve le dramaturge sur scène qui s’apprête à jouer Le Malade imaginaire, sans savoir qu’il s’agira de sa dernière représentation. Le film, tourné en un plan-séquence et éclairé à la bougie, mêle fiction et faits réels. Autour d’un Laurent Lafitte au plus mal, gravite toute une troupe d’actrices venues de tous les horizons et de diverses générations, telles Jeanne Balibar, Stacy Martin ou Judith Magre.

Louis de Funès

Louis de funes
Fasciné par Molière et surtout Harpagon, anti-héros de L’Avare,
Louis de Funès tenta de lui rendre hommage à travers son personnage de Don Saluste de La Folie des grandeurs, en rapiat tyrannique perpétuellement avide d’argent. Il réalise finalement son rêve en 1980, en co-mettant en scène son seul et unique film devant et derrière la caméra. Son Avare en quête de sa cassette remplie de pièces d’or est un succès public, avec plus de 2,4 millions d’entrées, soit l’adaptation ciné d’une pièce de Molière la plus populaire à ce jour. 

15€
18€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Isabelle Adjani

Isabelle Adjani
Tout en interprétant du Molière à maintes reprises lors de ses années à la Comédie Française,
Isabelle Adjani tournait en parallèle des téléfilms adaptés de ces pièces où elle brillait. Exemple le plus représentatif, celui de L’École des femmes en 1973 où elle prêtait son visage poupon et son regard azur à la jeune Agnès, ingénue et simple. Un film diffusé sur la deuxième chaîne, en plein mouvement féministe pour le droit à l’avortement, qui contrastait alors avec ce personnage de jolie nymphette naïve.

Penélope Cruz

Penelope Cruz
Cela pourrait sembler une incongruité, mais non,
Penélope Cruz a bien tourné du Molière sous la direction d’un réalisateur (et acteur) français, Jacques Weber. C’était en 1998 pour Don Juan, adaptation de la pièce Dom Juan et dans laquelle l’actrice espagnole volcanique donne la réplique à un casting hétéroclite : Michel Boujenah, Emmanuelle Béart ou encore Michael Lonsdale. Le film vaut d’être vu ne serait-ce que pour sa prestation de paysanne enjôleuse et magnétique, à laquelle Jacques Weber ne peut que succomber.

À partir de
13€
Voir sur Fnac.com

Michel Serrault

Michel Serrault
Si Harpagon fut l’un des derniers rôles de Louis de Funès, il en fut de même pour
Michel Serrault. Pour Christian de Chalonge, dans un cycle consacré à Molière sur France 3, il accepte de tourner L’Avare et de se montrer sous son plus mauvais jour. Une nouvelle variation du personnage peu amène d’Harpagon, entre vieux papa grincheux et couard effrayé qu’on en veuille à sa fortune, quitte à sombrer dans la folie et la solitude. 

Christian Clavier

Christian Clavier
En digne successeur de Louis de Funès et également épris par le talent de Molière,
Christian Clavier a également joué dans des adaptations des plus grandes pièces du dramaturge. Pour France 3 et Christian de Chalonge, il donne ainsi de sa personne en 2008 dans Le Malade imaginaire, en Argan hypocondriaque et en 2009 pour Le Bourgeois gentilhomme, en Monsieur Jourdain. Deux téléfilms dans lesquels Clavier témoigne d’une énergie à couper le souffle en donnant la réplique tantôt à Marie-Anne Chazel et tantôt à Michel Bernier et toujours, avec un bonheur communicatif.

Fabrice Luchini

Fabrice Lucchini
Variation autour du Misanthrope, le film
Alceste à bicyclette s’éloigne peu à peu de l’œuvre de Molière pour en faire une comédie sur l’amitié entre deux hommes. Fabrice Luchini et Lambert Wilson interprètent ces derniers, l’un en metteur en scène, l’autre en acteur retiré des planches. Le premier parviendra-t-il à convaincre le second de refaire du théâtre ? Succès surprise lors de sa sortie en 2013 (plus d’1,1 million d’entrées en France), Alceste à bicyclette permet à Luchini de retrouver (indirectement) Molière, lui qui avait joué Monsieur Jourdain dans le biopic de Laurent Tirard.

À partir de
13€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Lucie
Lucie
rédactrice cinéma sur Fnac.com
Sélection de produits